Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Probatique
Dictionnaire Biblique Westphal
Calmet

L’adjectif grec probatikos, dérivé de probation (signifiant : mouton, brebis), est sans substantif dans Jean 5.2 ; il ne se trouve employé ailleurs dans la Bible que par le grec des LXX (pulè probatikè) pour désigner la porte des Brebis, connue à Jérusalem au temps de Néhémie (Néhémie 3.1-32 ; Néhémie 12.39). Aussi supplée-t-on généralement, comme sous-entendu dans Jean 5.2, ce mot : pulè (signifiant : porte), et l’on y voit la même porte des Brebis (voir Jérusalem [murs et portes], et les plans 3, 4, 5 de la pl. VII) : « Il y a à Jérusalem, près de la porte des Brebis, un réservoir d’eau appelé Béthesda ». Mais on pourrait aussi, à la rigueur, construire la phrase autrement : « Il y a à Jérusalem, près du réservoir d’eau des brebis, un lieu appelé Béthesda ». C’est à peu près ainsi que traduit la Vulgate, à laquelle est due l’expression de : piscine Probatique (voir Piscine), familière au vocabulaire catholique. On dit aussi, d’ailleurs, suivant la première lecture : la porte Probatique.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.