Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Potiphar
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost

1.

Acheta Joseph comme esclave. D’après nos versions françaises il était « officier de Pharaon, chef des gardes » (Genèse 37.36 ; Genèse 39.1). Le texte hébreu dît « eunuque de Pharaon, chef des bouchers ». Ce titre pouvait signifier qu’il était chef des bourreaux, chargé des exécutions capitales, ce qui concorderait avec sa fonction de gardien des prisonniers (Genèse 40.3 et suivant), ou n’être qu’un simple titre honorifique (comparez grand écuyer, écuyer tranchant, squire). Ce personnage ne figure que dans la version élohiste de l’histoire de Joseph, d’après laquelle Joseph fut d’emblée vendu au gardien de la prison. Il ne faut donc pas le confondre avec l’Égyptien anonyme de la version jéhoviste qui établit Joseph sur toute la maison et dont la femme tenta vainement de le séduire. On ne comprendrait pas, en effet, qu’après l’avoir fait jeter en prison il lui confiât la garde des prisonniers. L’équivalent égyptien de ce nom (LXX, Petrephès et Petephrès) est Petepre (ou pra) et signifie « don de Ré (ou Ra), dieu du soleil ».

2.

Le même nom se retrouve, sous la forme Potiphéra, en hébreu, Petrephès en grec, dans le récit jéhoviste, comme celui d’un prêtre dont Joseph épousa la fille (Genèse 41.45 ; Genèse 41.50 ; Genèse 46.20), prêtre de la ville d’On (plus tard Héliopolis), où se trouvait le principal sanctuaire du soleil.

Alb. S.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.