Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Pi-Béseth
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost

Ville d’Égypte mentionnée avec plusieurs autres dans Ézéchiel 30.17. C’est l’ancienne Bubastis ou Bubaste (signifiant : maison de Bast ou d’Oubasti), chef-lieu du nome ou district du même nom, sur la branche pélusiaque du Nil, dans la partie orientale du Delta (voir tome I, pl. IV) ; aujourd’hui, Tell Basta. Son origine remonte aux temps préhistoriques. Sous les Hyksos, elle devint une des cités du pays. Plus tard, dans la seconde moitié du Xe siècle avant Jésus-Christ, elle donna à l’Égypte la XXIIe dynastie, ou dynastie bubastite, dont l’Ancien Testament mentionne plus d’une fois le fondateur Sisak (voir ce mot) ; les rois de cette dynastie en firent une grande capitale. La fondation de Naucratis, puis celle d’Alexandrie portèrent à Bubaste un coup dont elle ne put se relever. Prise par les Perses en 352 avant Jésus-Christ, elle vit démanteler ses murailles, dont le pourtour s’étendait sur 5 km ; son déclin dura plusieurs siècles et elle disparut dans les premiers temps de la domination arabe. Bubaste était célèbre surtout par son temple, dédié à la déesse Oubasti (à tête de chatte) et par les pèlerinages qu’elle attirait : pèlerinages et sanctuaire décrits par Hérodote (II, 60, 137s). Ce temple a été remis au jour par les fouilles de l’archéologue genevois Edouard Naville.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.