Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Philémon
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Chrétien dont le nom nous a été conservé grâce à la délicieuse lettre que lui adresse l’apôtre Paul (voir article suivant) au sujet de son esclave Onésime. Philémon était un riche chrétien, sans doute de Colosses (cf. Colossiens 4.9), que Paul appelle « compagnon d’œuvre » (Philémon 1.1) et dont la générosité à l’égard de ses frères en la foi était bien connue (Philémon 1.5-7) ; il recevait dans sa maison les réunions de l’Église de Colosses.

Il avait probablement été converti par saint Paul lui-même (Philémon 1.19) — peut-être à Éphèse (Actes 19.10, cf. Colossiens 2.1) — ; et l’apôtre le traite comme un ami personnel (Philémon 1.17), en lui témoignant dans sa lettre une estime et une confiance illimitées (Philémon 1.20 et suivant).

On admet généralement qu’Apphia et Archippe, nommés au verset 2, étaient sa femme et son fils ; ils appartenaient en tout cas au cercle de ses familiers. D’après la tradition, Philémon aurait été évêque de Colosses et même de Gaza, et aurait subi le martyre au temps de Néron (Const. ; Apost., VII, 46). D’après Théodoret, on montrait encore sa maison à Colosses au Ve siècle. Le nom de Philémon (dérivé du verbe phileïn = chérir) était bien connu en pays de langue grecque ; la célèbre légende de Philémon et Baucis (voir Lystre) était née en Phrygie, province à laquelle appartenait précisément Colosses.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.