Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Pains de proposition
Dictionnaire Biblique Westphal

Dans le culte israélite, on appelait pains de proposition, c’est-à-dire de présentation (signifiant : les pains présentés), ceux que le prêtre de service déposait chaque sabbat sur la table d’or du sanctuaire où ils restaient exposés jusqu’au sabbat suivant. Il y en avait douze, de volume plus qu’ordinaire puisque chacun exigeait environ huit litres de farine ; ils avaient aussi une forme spéciale rappelant, dit le Talmud, une armoire ouverte ; on les saupoudrait d’encens et de sel ; seuls, les prêtres avaient le droit de les manger (Lévitique 24.5 ; Lévitique 24.9 ; 1 Chroniques 9.32, 1 Macchabées 4.51 ; 2 Macchabées 1.8, Hébreux 9.2).

Un jour, David proscrit par Saül, affamé avec ses hommes, s’en fit donner par le prêtre : (1 Samuel 21.1-6) exemple d’indépendance envers la loi rituelle en cas de nécessité, que Jésus cite avec approbation (Matthieu 12.3 et suivant). Dans Juges 10.5, les « pains purs » sont appelés ainsi par opposition à ceux des païens.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.