Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nigelle
Dictionnaire Biblique Westphal

Plante que l’on battait avec une espèce de fléau (Ésaïe 28.25-27). Son nom hébreu, qètsakh, est traduit dans la Version Synodale par anet (anethum graveolens, famille des Labiées [voir Herbe, III, paragraphe 1]), dans Ostervald par vesce (vicia, aux genres nombreux, famille des Légumineuses), dans Segond par nielle (agrostemma githago, famille des Caryo-phyllées). C’est la traduction Crampon : nigelle, qui semble être la seule exacte, car d’après des auteurs compétents il s’agirait ici de la nigelle cultivée (nigella sativa), famille des Renonculacées, plante herbacée annuelle, dressée, à feuilles divisées en lanières nombreuses et étroites. Les fleurs sont solitaires, blanches ou jaunâtres, à pétales en nombre variable, très petits, en godets terminés par une lame à 2 lobes ; à sépales larges, bleus ou d’un blanc veiné de bleu ; carpelles 5 ou 10 ; graines noires, plissées en travers, âcres, aromatiques, qui servent d’épice dans l’alimentation des Orientaux : ils en saupoudrent le pain. Dans nos pays aussi ces graines, sous les noms d’anis noir ou cumin noir, toute-épice ou poivrette, sont employées comme condiment apéritif et stimulant.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.