Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Négeb
Dictionnaire Biblique Westphal

(signifiant : aride). Ce mot hébreu (prononcer négueb) se trouve 112 fois dans l’Ancien Testament et y est employé dans deux sens principaux : soit la région au sud de Juda, soit le sud (midi) en général ; dans ce dernier sens il est employé figurativement pour Juda (Ézéchiel 21.3) et pour l’Égypte des Ptolémées (Daniel 11.5-40, cf. probablement Ésaïe 30.6).

Le Négeb s’étend au sud de sa ville principale, Béer-Séba, et au nord de Kadès-Barnéa ; d’après Josué 15.21-32 (cf. Josué 19.1 ; Josué 19.9), il y avait 29 villes dans cette région, bien que l’énumération qu’on y lit en compte 37 ou 38. Cependant cette région est assez pauvre d’eau, difficile à franchir, et peuplée par des bédouins nomades (Amalécites, Nombres 13.29) qui vivaient de pillage (Juges 6.3-5) et des pâturages (cf. 1 Samuel 15.9). Abram ou Abraham (Genèse 13.1 ; Genèse 20.1 etc.), Isaac (Genèse 24.62) et Jacob (Genèse 46.5) vécurent une partie de leur vie dans le Négeb. David y fut stationné dans une garnison de frontière par un des chefs philistins (1 Samuel 27.6). Les subdivisions du Négeb, désignées d’après la position qu’elles occupaient par rapport au Nord, c’est-à-dire à Juda, sont nommées dans 1 Samuel 27.10 ; 1 Samuel 30.14 ; Juges 1.16. Plus tard le Négeb fit partie de Juda (Jérémie 13.19, cf. Jérémie 17.26 ; Jérémie 32.44 ; Jérémie 33.13), mais après l’exil il fut occupé par les Édomites, dont le pays avait été envahi par les Nabatéens (cf. Abdias 1.19 et suivant).

Dans beaucoup de passages le mot Négeb signifie simplement sud ; malheureusement la Vulgate et beaucoup de traductions modernes rendent ce mot par « midi » (signifiant : sud), même dans les textes où il désigne la région particulière dont nous venons de parler : ainsi, dans Genèse 13.1, « Abram remonta d’Égypte vers le midi  » (au lieu de « vers le Négeb  ») ; cette traduction est équivoque, puisque Abram allait vers le nord et non point vers le sud.

Consulter

  • E.H. Palmer, The Désert of the Exodus, II, 1871.

R.H. Pf.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.