Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nébucadnetsar
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost

(LXX, Naboukhodonosor). Célèbre roi de Babylone (604-561), deuxième de ce nom (le premier régna vers 1150).

Il est surtout connu en français sous le nom de Nabuchodonosor (transcription de la Vulgate), mais la forme correcte de ce nom est Naboukadretsar (en babylonien Nàbou-koudour-outsour = Nabou protège la borne).

Son père Nabopolassar l’envoya, lorsqu’il était encore prince héritier, contre le pharaon Néco, oui avait envahi la Syrie et avait battu Josias à Méguiddo (608), et le jeune prince remporta une victoire décisive à Carkémis (604 ; Jérémie 46.2). Il poursuivit les Égyptiens vers le sud, mais, arrivé à la frontière égyptienne, il apprit la mort de son père et dut revenir à Babylone en toute hâte pour s’assurer la couronne. Pendant les 3 années qui suivirent cette expédition Jojakim resta soumis au roi de Babylone (2 Rois 24.1) ; il ne semble pourtant pas que ce roi de Juda fut exilé en Babylonie, comme le dit 2 Chroniques 36.6 et suivant. Son fils Jojakin, qui ne régna que 3 mois, se rendit à Nébucadnetsar après un court siège de Jérusalem et fut emmené en captivité avec les principales personnalités de son royaume, y compris Ézéchiel (2 Rois 24.8 ; 2 Rois 24.16), en 597. Sédécias, le nouveau roi de Juda (2 Rois 24.17 ; Jérémie 37.1), ne resta pas fidèle au serment qu’il avait prêté au roi de Babylone : (Ézéchiel 17.11-21) après un siège d’une année et demie Nébucadnetsar prit Jérusalem et la détruisit en 586 (2 Rois 25.1-21 ; Jérémie 37 ; Jérémie 38 ; Jérémie 39 ; Jérémie 40). Pendant le siège de Tyr, oui dura 13 ans et n’eut pas de succès (Ézéchiel 29.17-21 ; de 585 à 573), il y eut une troisième déportation de Judéens (Jérémie 52.28 ; Jérémie 52.30). En 567 Nébucadnetsar fit une expédition dans la Basse Égypte (Jérémie 46.13 et suivants, Ézéchiel 29), la seule de ses campagnes dont il parle dans ses inscriptions : il préfère décrire ses grands travaux de construction et de restauration de temples ; son œuvre principale de ce genre fut l’édification des palais, des sanctuaires et des murs de Babylone (Daniel 4.30). Voir, figure 193, l’inscription cunéiforme sur brique énumérant ses titres. Dans le livre de Daniel (voir ce mot), la figure de Nébucadnetsar a des traits légendaires (chapitres 1-5).

Voir aussi Babylone, Assyrie et Babylonie, Israël, etc.

R.H. Pf.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.