Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Néapolis
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

(signifiant : nouvelle cité ; nom grec donné à plusieurs villes à des époques diverses : Naplouse, Naples, un quartier de Syracuse, etc.). Port de la cité macédonienne de Philippes (voir ce mot), situé sur un promontoire en mer Égée, faisant face vers le sud à l’île de Thasos ; aujourd’hui Cavalla. Point d’aboutissement oriental de l’importante voie Egnatienne ’via Egnatia), qui à travers la Macédoine la reliait à Dyrrachium (aujourd’hui Durazzo) sur la mer Adriatique ; quoique séparée de sa métropole par une quinzaine de kilomètres, Néapolis devait sa prospérité à sa situation géographique : elle voyait embarquer ou débarquer voyageurs et marchandises à destination ou en provenance de l’Asie. C’est par Néapolis que l’apôtre Paul aborda les rivages européens, en venant de Troas, au cours de son deuxième voyage missionnaire ; il semble ne pas s’y être arrêté, mais avoir immédiatement gagné Philippes (Actes 16 : et suivant).

Le nom actuel de Naplouse (arabe Nâboulous) est une déformation du grec Néapolis donné à l’ancienne Sichem (voir ce mot) lors de sa reconstruction par l’empereur Titus Flavius Vespasien : elle s’était alors appelée Flavia Néapolis


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.