Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Mérodac-Baladan
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost

Prince caldéen de Bet-Jakin, dans le « Pays de la mer » (Babylonie méridionale), qui s’empara du trône de Babylone à la mort de Salmanasar V, en 722.

Sargon, le nouveau roi d’Assyrie, après la conquête de Samarie, lui livra bataille à Der, mais fut battu par Mérodac-Baladan (en assyrien Mardouk-apal-iddin = Mardouk a donné un fils) et son allié élamite, Houmbanigash. Dès lors le Caldéen put régner en Babylonie pendant 12 ans sans être molesté par Sargon, qui était occupé par des campagnes en Syrie et en Arménie.

C’est probablement vers la fin de cette période que Mérodac-Baladan envoya une ambassade à Ézéchias roi de Juda (2 Rois 20.12 ; Ésaïe 39.1), sous le prétexte de le féliciter pour sa guérison (Ésaïe 39.1, le parallèle 2 Rois 20.12 a, par erreur, Bérodac-Baladan), mais en réalité (comme Ésaïe le comprit) pour obtenir son alliance contre l’Assyrie. Évidemment le conseil d’Ésaïe prévalut, et Ézéchias ne se révolta pas contre Sargon, qui du reste se débarrassa de Mérodac-Baladan, peu après, en 710. Ce dernier s’enfuit en Élam, d’où il revint en 703 ; il occupa le trône de Babylone pendant 9 mois, au bout desquels il fut chassé par Sennachérib, et finit sa vie au pays d’Élam. Voir Israël, Élam, Assyrie et Babylonie.

R.H. Pf.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.