Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Memphis
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Une des anciennes capitales du royaume des pharaons, à 20 km au sud du Caire, sur la rive ouest du Nil. La Bible la connaît sous le nom de Noph (Ésaïe 19.13 ; Jérémie 2.16 ; Jérémie 44.1 ; Jérémie 46.14 ; Jérémie 46.19 ; Ézéchiel 30.13 ; Ézéchiel 30.16), et une seule fois sous celui de Moph (Osée 9.6 ; Version Synodale : Memphis).

Une tradition veut que la ville ait été fondée par Ménès, le premier roi, réalisateur de l’unité égyptienne (3200 avant Jésus-Christ), qui construisit en cet emplacement une forteresse, les « murs blancs ». Les pharaons de l’Ancien-Empire (3000-2200 avant Jésus-Christ) donnèrent à la cité nouvelle un tel développement qu’elle put rivaliser avec les résidences successives des monarques égyptiens et que seule Thèbes (voir No) réussit à la surpasser.

Son nom lui vint sans doute de l’appellation du palais et de la pyramide de Pépi Ier (v 1re dynastie, vers 2600) : Men-nefrou-Mirê = la beauté de Miré, appellation raccourcie en Menfé, d’où Memphis. La ville garda toute son importance alors même que Thèbes devint avec le Nouvel-Empire (après 1580 avant Jésus-Christ) le centre politique et religieux de l’Égypte. Elle ne semble pas avoir souffert du passage des Assyriens d’Assarhaddon (670 avant Jésus-Christ) et d’Assourbanipal (667 avant Jésus-Christ), mais fut prise d’assaut par Cambyse, roi des Perses (525 avant Jésus-Christ).

À l’époque romaine, si ses palais étaient déserts, on y voyait encore les temples de Ptah, d’Apis et d’Aphrodite.

Aujourd’hui, sur l’emplacement de Memphis, il ne reste que des décombres ensablés et de monumentales statues de Ramsès II (1300-1234 avant Jésus-Christ) effondrées au milieu des palmiers. Rien ne laisserait soupçonner l’existence en cet endroit d’une des plus florissantes cités de l’Égypte ancienne (voir Jérémie 46.19). Seules, les pyramides et la nécropole immense gardent son souvenir. Celle-ci, célèbre même en Israël (Osée 9.6), est, par la décoration de ses tombeaux, des plus importantes pour la connaissance de la vie antique.

Le Français Mariette y découvrit le Sérapéum, hypogée des Apis, taureaux embaumés. La pyramide à degrés, qui est celle de Zoser (2900 avant Jésus-Christ), est actuellement le centre de fouilles qui apportent des données inédites sur l’art memphite de l’époque archaïque.

A. P.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.