Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Mâchoire
Dictionnaire Biblique Westphal
Calmet

(hébreu lékhi). On connaît l’usage que fit Samson d’une mâchoire d’âne (Juges 15.15 ; Juges 15.17), évidemment un os maxillaire inférieur, brandie en sa main comme une terrible massue : d’où le nom de l’endroit, Léchi (voir ce mot). Il faut renoncer à l’ancienne traduction du verset 19, qui conservait à ce terme la valeur du nom commun : « Dieu fendit une des grosses dents de cette mâchoire d’âne, et il en sortit de l’eau » (Ostervald, Martin) ; c’est ici le nom propre : « Dieu fendit le rocher creux qui est à Léchi, etc. »

Il est encore question des mâchoires des taureaux ou des brebis des sacrifices (Deutéronome 18.3), et de celles du crocodile (voir ce mot) ou de quelque monstre aussi redoutable (Job 40.21 ; Ézéchiel 29.4 ; Ézéchiel 38.4) qui, dans ces deux textes prophétiques, représente des peuples ennemis de Dieu. Plusieurs passages, parlant des méchants au figuré (Job 29.17 ; Psaumes 58.7 ; Proverbes 30.14), mentionnent par le parallélisme les mâchoires et les dents (voir ce mot). Dans Ésaïe 30.28, c’est l’image du frein passé par Dieu entre les mâchoires des peuples qu’il châtie ; par contre, d’après Osée 11.4, Dieu dans sa bonté a enlevé la bride d’entre les mâchoires (Segond, Version synodale : de la bouche) de ses enfants.

Quand le terme lékhi est appliqué aux hommes, il est souvent traduit par : joue (voir ce mot).


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.