Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Lysias
Dictionnaire Biblique Westphal
Calmet

1.

Général et régent du roi de Syrie Antiochus Épiphane, qui l’avait chargé de poursuivre la guerre juive pendant son absence en Perse (1 Macchabées 3.32 et suivants cf 1 Macchabées 11.1 s), Il fut défait par Judas Macchabée à Bethsoura (1 Macchabées 4.26 et suivants). Devenu, à la mort d’Antiochus Épiphane (163 avant Jésus-Christ), premier ministre de son fils Antiochus Eupator (2 Macchabées 10.11), qu’il mit sur le trône (1 Macchabées 6.17), il continua la guerre contre les Juifs (2 Macchabées 11-13), et finit par périr avec Antiochus sur les ordres de son rival Démétrius Soter (1 Macchabées 7.1-14 ; 2 Macchabées 14.1 et suivant). Voir Macchabées.

2.

Claudius Lysias (Actes 23.26). Tribun qui commandait la cohorte stationnée à Jérusalem lors de l’arrestation de saint Paul (Actes 21 : et suivants). Grec d’origine, comme le prouve son nom de Lysias, il avait acquis le titre de citoyen romain (Actes 22.27 et suivant) et adopté le prénom romain de Claudius (signifiant : Claude). Il autorisa l’apôtre à haranguer le peuple (Actes 21.39 et suivant), le protégea contre la rage de la populace en le faisant enfermer dans la forteresse Antonia (Actes 22.24), adoucit le régime du prisonnier quand il le sut citoyen romain (Actes 22.25-30), le fit comparaître devant le Sanhédrin, puis, averti du complot des Juifs (Actes 23.18 et suivants), il sauva l’apôtre en l’envoyant sous escorte au gouverneur de Judée, Félix, à Césarée, avec une lettre personnelle (Actes 23.23 ; Actes 23.30) ; la rédaction de cette lettre par Luc est plutôt une paraphrase que le document officiel lui-même, mais elle reflète bien la sympathie habituelle d’un équitable fonctionnaire de Rome envers une victime du fanatisme juif.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.