Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Lycie
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Contrée du sud-ouest de l’Asie Mineure, située à la frontière sud de la Carie, la Phrygie, la Pisidie et la Pamphylie, et entourée en demi-cercle par la mer.

Très montagneuse, avec des hauteurs aux points de vue magnifiques et des vallées fertiles (surtout celle du Xanthe), elle comptait à l’époque romaine des villes prospères, comme les ports de Patara et Myra (Actes 21.1 ; Actes 27.5). Les anciens habitants portaient divers noms : Solymes, etc. ; ils devinrent fameux en Grèce pour la construction des murs cyclopéens.

L’appellation de Lycie fut adoptée à l’établissement dans la région de l’Athénien Lycus. Les Lyciens furent soumis par les Perses après une résistance farouche et alliés à Xerxès contre la Grèce. Puis ils passèrent à l’empire d’Alexandre le Grand, ensuite aux Séleucides, et Rome victorieuse d’Antiochus (190 avant Jésus-Christ) donna la Lycie à Rhodes, dont elle fut détachée 20 ans après pour être constituée en province à peu près indépendante.

C’est un des pays auxquels le Sénat romain envoya une lettre en faveur des Juifs qui y étaient établis (1 Macchabées 15.23) ; ceux-ci y avaient donc fondé d’assez importantes colonies. L’empereur Claude, par suite de guerres civiles, en fit une province romaine (.43 de notre ère) : c’est l’époque où saint Paul y toucha, aux deux ports mentionnés plus haut ; puis Vespasien réunit en une province la Lycie-Pamphylie (74).


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.