Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Livre
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Dans l’antiquité les livres consistaient en rouleaux de papyrus ou de parchemin (voir Écriture ; Texte de l’Ancien Testament, du Nouveau Testament). Pour les principaux ouvrages cités dans l’Ancien Testament : livre de l’Alliance, livre des Guerres de l’Éternel, livre du Juste, voir article à chacun de ces mots. Pour les livres canoniques de la Bible, voir article à chacun d’eux (Genèse, Exode, etc.) et les articles généraux : Bible, Canon de l’Ancien Testament, du Nouveau Testament, Apocryphes, Hagiographes, Pseudépigraphes.

Plusieurs livres sont attribués à Dieu, au figuré, par analogie avec les registres civiques ou ecclésiastiques où le judaïsme tenait soigneusement à jour les noms de ses ressortissants (cf. Néhémie 7.5-6) ;

  • le livre de Dieu (Psaumes 139.18),
  • le livre écrit par Dieu (Exode 32.32),
  • le livre (Daniel 12.1),
  • un livre écrit pour le souvenir (Malachie 3.16),
  • et surtout le livre de vie (Psaumes 69.29 ; Philippiens 4.3 ; Apocalypse 3.5 etc.),
  • le livre de vie de l’Agneau (Apocalypse 13.8 ; Apocalypse 21.27),

Autant d’images d’une liste tenue par Dieu de ses fidèles, des sujets de son royaume.

À mesure que se développe, à la fin de l’ancienne alliance, la notion de vie éternelle (voir Vie), le livre de vie représente les noms des élus. L’apocalypse d’Hénoch déclare : « J’ai lu le mystère sur les tablettes du ciel, j’ai vu le livre des saints… Je vous le jure, vos noms sont écrits en présence de la gloire du Grand » (Hénoch 103.2 et suivant, cf. Luc 10.20). Le Livre des jubilés émet l’idée corrélative d’un livre de mort pour les méchants ; d’autres apocryphes, étendant la déclaration de Daniel 12.1, attribuent à l’archange Michel la tenue de ces registres ; quelques rabbins enseignaient que chaque individu est appelé à lire et à contresigner dans ces livres le juste jugement de Dieu le concernant.

On peut aussi distinguer, dans ces livres, les mentions qui passent pour y être inscrites :

  • les noms de ceux qui doivent vivre, mais qui peuvent en être effacés (Exode 32.32 ; Psaumes 69.29, cf. Psaumes 87.6 ; Ésaïe 4.3 ; Daniel 12.1 ; Philippiens 4.3 ; Apocalypse 3.5 ; Apocalypse 13.8 ; Apocalypse 17.8 ; Apocalypse 20.15 ; Apocalypse 21.27),
  • la durée de la vie des êtres humains (Psaumes 139.16),
  • leurs actions (Malachie 3.16 ; Daniel 7.10, cf. Psaumes 109.14 ; Néhémie 11.14).

Ces distinctions, dues à des auteurs divers, ne désignent pas nécessairement autant de livres distincts ; elles paraissent plus ou moins confondues dans Apocalypse 20.12, à propos du jugement dernier, où les livres seront ouverts et les morts jugés selon leurs œuvres inscrites dans le livre de vie.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.