Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Linus ou Lin
Dictionnaire Biblique Westphal

Membre de l’Église de Rome, dont Paul envoie les salutations à Timothée (2 Timothée 4.21). Irénée (III, 3.9 ; tome 7, col. 849) rapporte que « les bienheureux apôtres, après avoir assuré les fondements de l’Église et l’avoir édifiée, remirent à Lin le service de l’épiscopat » (ou de surveillant, même fonction qu’ancien, cf. Actes 20.17-28). Irénée ajoute : « C’est de ce Lin que Paul fait mention dans ses lettres à Timothée ». Voilà donc qui est clair. Le Lin que la tradition catholique romaine présente comme deuxième pape et successeur du premier pape Pierre, n’est autre qu’un chrétien de Rome auquel Paul et Pierre, après avoir donné à la communauté chrétienne de Rome, qui existait déjà (Romains 8.7 ; Romains 8.13), sa constitution définitive, confièrent la charge de surveillant ou évêque. Pas question dans ce texte de la papauté de Pierre ni de Lin, deuxième pape nommé comme successeur de l’apôtre. Eusèbe confirme le dire d’Irénée en relatant que Lin, mentionné par Paul dans sa lettre à Timothée, fut le premier appelé à la charge d’évêque de l’Église de Rome, après le martyre de Pierre et de Paul. Il fixe à son épiscopat une durée de 12 ans. On n’est pas d’accord sur les dates. Les plus probables sont 67 à 79 après J-C.

Que Pierre ait été rejoindre Paul à Rome et que les deux apôtres aient subi là le martyre est sujet à controverse, mais ne nous paraît guère discutable. Par contre, rien n’autorise à laisser Paul dans l’ombre pour faire de Pierre l’évêque de Rome et de Lin son successeur. Les deux apôtres établissent ensemble, comme premier évêque pour succéder à l’activité apostolique, le chrétien Lin. On est d’autant moins fondé à évincer Paul de l’affaire que la nomination d’évêques d’après le Nouveau Testament remonte à Paul dans les églises pagano-chrétiennes auxquelles il donna leurs statuts (Actes 20.28 ; Actes 21.21 ; Philippiens 1.1 ; 1 Timothée 3.1 et suivant, Tite 1.7) ; aucune nomination d’évêques ou d’anciens n’est attribuée à Pierre.

Les Constitutions apostoliques (7.46), ouvrage composite qui ne date pas d’avant le Ve siècle, mais qui renferme des fragments d’une haute antiquité, disent que Lin fut consacré premier (prôtos) évêque de Rome par saint Paul, et font de lui le fils de Claudia, dont Paul parle dans 2 Timothée 4.21 ; ce témoignage est d’autant plus plausible que l’imposition des mains pour la charge spéciale d’évêque ou ancien, placé à la tête des communautés pagano-chrétiennes, appartient aussi aux institutions ecclésiastiques de Paul (1 Timothée 4.1-16 ; 1 Timothée 5.17 ; 1 Timothée 5.22 ; 2 Timothée 1.6). Voir Clefs [pouvoir des], Apôtre, Tradition, etc.

Alexandre Westphal


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.