Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Libye, Libyens
Dictionnaire Biblique Westphal

Le terme de Libye, ancien nom grec de l’Afrique (Homère, Hérodote), désigna ensuite spécialement la vaste région située entre le delta d’Égypte à l’est et ce qui devint la province romaine d’Afrique à l’ouest ; au sud s’étendait le désert de Libye, partie orientale du Sahara. Les Libyens apparaissent sans doute dans la Table des Peuples sous le nom de Léhabim (Genèse 10.13 ; 1 Chroniques 1.11). Dès la plus haute antiquité, ils avaient été soumis par les Égyptiens, à qui ils fournissaient des mercenaires. Au Xe siècle avant Jésus-Christ, cependant, ils envahirent et conquirent l’Égypte, où avec le pharaon Sisak ils fondèrent une puissante dynastie : aussi sont-ils mentionnés avec ce roi, sous le nom de Lonhim (2 Chroniques 12.3 ; 2 Chroniques 16.8). Ils le sont encore dans les prophéties de Nahum 3.9 ; Daniel 11.43.

Le nom de peuple Put ou Puth (voir ce mot), qui accompagne les Loubim dans Nahum 3.9, apparaît dans 4 énumé-rations de races fournissant des soldats (Jérémie 46.9 ; Ézéchiel 27.10 ; Ézéchiel 30.5 ; Ézéchiel 38.5) ; Ostervald, Segond l’y conservent tel quel, mais Version Synodale l’y traduit par Libyens ; peut-être désignait-il en effet une certaine région de la Libye. Au temps des apôtres, « le territoire de la Libye qui est près de Cyrène » (Actes 2.10) désigne la partie occidentale du pays (au méridien de la Grèce), qui fut appelée aussi Cyrénaïque ou Libye supérieure, alors que la partie orientale était appelée Marmarique ou Libye inférieure.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.