Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Josué
Dictionnaire Biblique Westphal
Calmet

Écrit tantôt Yehôchoua, tantôt Hôchea ou Yéchoua ou encore Ièsous (LXX et Nouveau Testament), d’où Jésus, ce nom signifie, semble-t-il : l’Éternel est salut.

1.

Josué, fils de Nun, de la tribu d’Éphraïm. Il est représenté par la tradition comme le bras droit et le successeur de Moïse. On le voit commander l’armée qui combat les Amalécites (Exode 17.9) et participer activement à la tentative d’invasion de la Palestine par le sud, connue sous le nom d’épisode des espions (Nombres 13, Nombres 14). Devenu chef du peuple après la mort de Moïse, il dirige les premières opérations de la conquête de Canaan (passage du Jourdain, Jérico, Aï et Béthel, Gabaon et Mérom). Mais, ainsi qu’il arrive aux chefs illustres, la tradition a stylisé, schématisé son activité de conquérant. Elle semble lui avoir prêté des exploits accomplis par d’autres (comparez Josué 10.38 avec Juges 1.1 ; Juges 1.20 et Josué 15.14 ; Josué 15.19) et surtout elle lui a attribué une conquête totale du pays de Canaan (Josué 11.16-23 ; Josué 23.1) qui est contredite par les données de Juges 1, et, dans le livre de Josué lui-même (voir article suivant), par divers passages anciens (Josué 15.63 ; Josué 16.10). Il est encore cité dans 1 Macchabées 2.53 ; Siracide 46.1, Actes 7.15 ; Hébreux 4.8.

2.

Propriétaire du champ où s’arrêta l’arche au retour du pays des Philistins (1 Samuel 6.14).

3.

Prêtre institué par David (Version Synodale : Jésua), d’après la tradition sacerdotale (1 Chroniques 24.11).

4.

Lévite, d’après la même tradition, sous Ézéchias (2 Chroniques 31.15).

5.

Chef de Jérusalem sous Josias (2 Rois 23.8).

6.

Fils de Jotsadak, revenu de l’exil avec la première caravane des rapatriés (Esdras 2.2 ; Néhémie 7.7). Son nom (Version Synodale : Jésua ou Jéhosua) est constamment associé à celui de Zorobabel (le gouverneur) et il est lui-même régulièrement appelé : le grand-prêtre. Il prit une part active à la reconstruction du Temple (Aggée 1.1, etc., Esdras 3.2 ; Esdras 3.8) et une vision de Zacharie lui est consacrée (Zacharie 3.1 ; Zacharie 3.10, cf. Zacharie 6.10 et suivant). Il est encore cité dans Siracide 49.12.

7.

Chef de famille (Esdras 2.6 ; Néhémie 7.11), peut-être le même que № 2 (Version Synodale : Jésua).

8.

Famille de Lévites (Esdras 2.40 ; Esdras 8.33 ; Néhémie 7.43 ; Néhémie 12.8 ; Néhémie 12.24), associés à la construction du Temple (Esdras 3.9) et aux diverses cérémonies (Néhémie 8.7 ; Néhémie 9.4 ; Néhémie 10.9) ; Version Synodale : Jésua.

9.

Autre famille de Lévites du même nom (Esdras 2.36 ; Néhémie 7.39).

10.

Ville du sud de Juda (Néhémie 11.26), sans doute entre Hébron et Béer-Séba (Version Synodale : Jésua).


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.