Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Joppé
Dictionnaire Biblique Westphal

Ville maritime de Palestine (aujourd’hui Jaffa), qui remonte aux temps les plus anciens. C’est là que la mythologie antique plaçait le supplice d’Andromède que délivra Persée monté sur Pégase. C’est la Japho de l’Ancien Testament qui, d’après Josué 19.46, fut attribuée à la tribu de Dan au moment du partage de la Palestine. Mais il semble que les Hébreux n’aient jamais été en possession de cette ville, qui appartenait aux Philistins, et dut par la suite dépendre des Phéniciens.

À partir de l’époque des rois, ce fut le port de Jérusalem, dont elle est distante seulement de 55 km. C’est là qu’étaient amenés par mer les cèdres du Liban pour la construction du premier temple (2 Chroniques 2.16) et du second (Esdras 3.7). C’est là que Jonas s’embarqua pour Tarsis (Jonas 1.3). C’est seulement sous les Macchabées que la ville fut incorporée au territoire juif (1 Macchabées 10.75 ; 1 Macchabées 12.33 ; 1 Macchabées 13.11 ; 1 Macchabées 14.5 ; 1 Macchabées 14.34 ; 1 Macchabées 15.35). Pompée en fit une ville libre, mais quelques années plus tard César la rendit aux Juifs (Flavius Josèphe, Antiquités judaïques, XIV, 4.4 10.6).

Au Ier siècle, à l’inverse de Césarée l’autre port de Palestine, c’était une ville foncièrement juive, en opposition constante avec la domination romaine. Elle fut détruite deux fois pendant la guerre juive, par le général romain Cestius, puis par Vespasien. Le christianisme y pénétra de très bonne heure. C’est là que Pierre rendit la vie à Tabitha (Actes 9.36 et suivants) et qu’il eut, chez le corroyeur Simon, la vision qui fut à l’origine de la conversion de Corneille et de l’évangélisation des païens (Actes 10).

Jaffa fut le siège d’un évêché sous Constantin. Au temps des croisades, elle fut longtemps disputée entre les musulmans et les chrétiens. En 1799, au cours de la campagne de Syrie, Napoléon la prit et y fit un séjour demeuré célèbre. Jaffa (figure 133 et 134) a gardé une importance qu’elle doit à la proximité de Jérusalem et que renforce sa situation de tête de ligne du chemin de fer de cette ville, avec proches correspondances pour la Samarie et la Galilée d’une part, pour Gaza et l’Égypte d’autre part. Enlevée aux Turcs par l’armée du général anglais Allenby le 19 novembre 1927, onze jours après la prise de Gaza.

Nombreuses photographies dans la Palestine illustrée, par F. Scholten, volume I : la porte d’entrée, Jaffa, et II : Jaffa la Belle


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.