Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Isboseth ou Ichbochet
Dictionnaire Biblique Westphal

Surnom hébreu (signifiant : homme de la honte), représentant le nom propre Içhbaal (signifiant : homme, tenant, adorateur, de Baal) ou Esbaal : (1 Chroniques 8.33 ; 1 Chroniques 9.39) les Israélites jéhovistes substituaient volontiers le terme de bôcheth, honte, au nom du dieu païen Baal (voir ce mot).

Isboseth, le quatrième et plus jeune fils de Saül, fut proclamé roi après la mort de celui-ci dans la bataille de Guilboa ; la succession n’était pas brillante : les Philistins dominaient de plus en plus en Juda. Le jeune roi, sans doute encore mineur, dut donc se réfugier à Mahanaïm en Transjordanie.

Un autre adversaire plus redoutable encore était son rival heureux, David, qui régnait à Hébron en Juda, ralliant peu à peu les Israélites d’autres tribus. Abner, lui-même, le général resté d’abord le plus ferme appui d’Isboseth, rompit ensuite avec lui, pour se rallier à la cour de David, où il fut assassiné. Isboseth à son tour fut tué pendant son sommeil par deux chefs benjamites. David flétrit ces meurtres et sévit contre les meurtriers, non sans tirer profit de l’extinction qu’il leur devait de la descendance de Saül (2 Samuel 2.8 ; 2 Samuel 4.3-12).


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.