Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Âme
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Ce mot a dans la Bible deux significations bien distinctes.

1.

Dans l’Ancien Testament, l’âme (hébreu- nèphech) désigne le principe de vie qui anime aussi bien les animaux que les hommes. « Souffle de vie » et « âme vivante » sont alors des expressions équivalentes, comme dans Genèse 1.20 ; Genèse 2.7. Dans le Nouveau Testament, l’âme (grec psukhê) a un sens voisin de « souffle de vie » comme dans Matthieu 16.26, où le mot âme serait avantageusement remplacé par vie (voir traduction Oltramare). Le mot « psychique » ayant un sens bien défini et très différent du sens du grec psukhikos, on ne peut l’utiliser pour traduire ce dernier mot familier à l’apôtre Paul. On traduit donc par sensuel, animal (qui a une âme, du latin anima) ou naturel : 1 Corinthiens 2.14 ; 1 Corinthiens 15.44-46 ; Jacques 3.15 ; Jude 1.19 (voir Chair).

2.

Dans beaucoup de passages, le mot âme désigne la partie immatérielle de l’homme (Psaumes 19.8 ; Psaumes 33.20 ; Psaumes 63.2 ; Psaumes 74.19 ; Psaumes 84.3 ; Psaumes 86.4 ; Ésaïe 55.3 ; Matthieu 10.28). Ailleurs l’âme est distinguée de l’esprit (hébreu rouakh, grec pneuma (Ésaïe 26.9 ; Luc 1.46-47 ; Philippiens 1.27 ; Philippiens 1 ; 1 Thessaloniciens 5.23 ; Hébreux 4.12). Dans les épîtres de l’apôtre Paul, elle est même opposée à l’esprit ; l’homme spirituel étant celui qui vit, par le Christ, d’une vie nouvelle (voir Esprit). Enfin de nombreux passages (cf. Matthieu 10.28 ; Matthieu 11.29 ; Matthieu 22.37 ; Matthieu 16.26 ; Luc 12.9 ; Luc 21.19 ; Jean 10.24 ; Jean 12.27 ; Jean 13.37 ; Romains 13.1, etc.) montrent que l’âme est envisagée comme le siège de la vie personnelle ; l’âme = la personne humaine dans l’ensemble de ses dons, mais aussi dans sa fragilité et sa dépendance absolue par rapport à Dieu, en qui seul est la vie. Le péché met l’âme, c’est-à-dire la vie personnelle, en grand danger de perdition (Ézéchiel 18.4 ; Ézéchiel 18.20 ; 1 Pierre 2.11). Dieu lui offre le salut (1 Jean 1.7-9 ; 1 Jean 4.9-10 ; 1 Thessaloniciens 5.23). Le Christ est le pasteur des âmes. Voir (1 Pierre 2.25) Homme. G. P.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.