Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Dibon
Dictionnaire Biblique Westphal
Calmet

1.

Ville de Moab, identifiée avec la moderne Dîbân, à l’est de la mer Morte et à 5 km au nord de l’Arnon.

Appartenait primitivement au roi de Moab, qui la perdit devant Sinon, roi des Amoréens (Nombres 21.26 ; Nombres 21.30). Les Israélites s’en emparèrent ensuite et le pays fut attribué à Ruben et à Gad (Josué 15.9 ; Josué 15.17 ; Nombres 32.3). Les Gadites rebâtirent la ville (Nombres 32.34), qui était aussi appelée Dibon-Gad (Nombres 33.45 et suivant). Les Moabites réoccupèrent toute la région, peut-être à la mort d’Achab (2 Rois 3.6). Au temps où Mésa éleva sa fameuse stèle (trouvée à Dibon en 1868, aujourd’hui au musée du Louvre), Dibon lui était soumise (ligne 28) et le roi de Moab, vainqueur d’Israël, se disait même « de Dibon » (2 Rois 1.1). Moab et Dibon eurent leur part dans les oracles des grands prophètes (Ésaïe 15.2 ; Ésaïe 15.9 [où Dimon est sans doute mis pour Dibon) ; Jérémie 48.18 ; Jérémie 48.22).

2.

Ville réoccupée après l’exil par les fils de Juda (Néhémie 11.25), peut-être = Dimona (Josué 15.22) ; non identifiée.

A. P.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.