Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Débir
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost

1.

Appelée aussi Kirjath-Sépher (signifiant : ville du livre), identifiée actuellement avec Beit Mirsim (de préférence à Ed-Dhoherîyé), à 20 km au sud-ouest d’Hébron. Habitée par les Ana-kim (Josué 11.21), prise par Josué (Josué 10.38 ; Josué 12.13) ou, d’après une autre version, par Othniel (Josué 15.17 ; Juges 1.11-15) ; ville lévitique (Josué 21.15 ; 1 Chroniques 6.58). Le nom de Kirjath-Sanna (Josué 15.48) est une variante qui ne se retrouve pas ailleurs. Que signifie le nom de Kirjath-Sépher ? Y avait-il là une bibliothèque ? L’alphabet n’y aurait-il pas été inventé ? Un papyrus du temps de Ramsès II (XIIIe siècle avant Jésus-Christ) mentionne en Palestine une « maison de l’écriture » (Bt-tpr). Mais Kirjath-Sépher a pu être primitivement aussi lu K.-Sopher, ce qui signifierait « ville du scribe ». Les fouilles commencées sur ce site en 1926 (Dr Kyle) ont retrouvé une ville, 3 Hectares ½ de superficie) un superbe rempart de crête dressé sur un glacis d’argile et de pierres (illustration de Nombres 13.28), qui fut élevé, croit-on, aux environs du XVIIIe siècle avant Jésus-Christ, et les habitations d’une population qui semblait adonnée à l’industrie de la teinturerie, ce qui ne l’empêchait pas de s’occuper d’agriculture (nombreux silos). La ville subit les contre-coups des incursions des Égyptiens et des Assyriens. Élie dut disparaître à l’exil. Jusqu’ici les documents épigraphiques trouvés dans la ville dite « de l’écriture » sont rares. En 1928, une stèle a été découverte, qui représente un serpent enroulé autour d’un personnage vêtu, et est datée des alentours de l’an 1500 avant Jésus-Christ : attestation intéressante du culte du serpent en Palestine, à l’époque cananéenne.

2.

Autre localité, citée à la limite nord de Juda (Josué 15.7), mais le texte est susceptible d’autres traductions.

3.

Ville du territoire de Gath (Josué 13.26), appelée ailleurs Lodébar (2 Samuel 17.27).

4.

Nom du roi d’Églon, exécuté par Josué (Josué 10.3 ; Josué 10.23).

A. P.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.