Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Cus ou Cush
Dictionnaire Biblique Westphal

(égyptien Cosh)

1.

Fils aîné de Cham (Genèse 10.6 ; 1 Chroniques 1.8), ancêtre des Éthiopiens, mais aussi, d’après Genèse 10.7 et 1 Chroniques 1.9, de plusieurs tribus du sud de l’Arabie, auxquelles devaient appartenir les Éthiopiens de 2 Chroniques 14.9-15 ; 2 Chroniques 21.16. Dans l’Ancien Testament ce nom de Cus désigne ordinairement l’Éthiopie (voir ce mot) et ses habitants.

2.

Toutefois le Cush de Genèse 10.8-12 et 1 Chroniques 1.10 représente une race habitant du côté de l’Assyrie, probablement les Cosséens ou Kassites (babylonien Cachchî), qui auront été confondus avec Cush-Éthiopie (voir Asianiques, Table des peuples). C’était un peuple semi-barbare occupant la région montagneuse entre la Médie et l’Élam, et dont la puissance fut à son apogée du XVIIIe au XIIe siècle, lorsqu’une de leurs dynasties gouverna la Babylonie. Ce peut être à la même région, considérée comme s’étendant indéfiniment vers l’est de la Caldée, que renvoie le Cush de Genèse 2.13 ; dans ce cas le fleuve Guihon pourrait être l’Indus. Mais s’il s’agit du Nil (que l’auteur du récit pouvait croire le même fleuve que l’Indus), ce Cush serait alors l’Éthiopie (voir Éden).

3.

Benjamite, ennemi de David et probablement partisan de Saül, cité dans Psaumes 7.1.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.