Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Cappadoce
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Région du centre de l’Asie Mineure, capitale Mazaca, plus tard Césarée, aujourd’hui Kaîsarié ; située entre le Taurus et le Pont-Euxin, le lac Tatta et l’Euphrate ; désignée par un vieux nom perse (Katpa Tuka = pays de Tuka) ; c’était le Tabal des Assyriens. Ses habitants, Aryens, passaient pour être lâches et de mauvaise foi. La Cappadoce subit bien des vicissitudes. Les Perses l’avaient divisée en deux satrapies : la Cappadoce du Taurus et la Cappadoce du Pont, qui devinrent des royaumes.

(voyez Ariarathès, roi de Cappadoce, 1 Macchabées 15.22).

Elle devint en 17 de notre ère province romaine d’importance secondaire, entre le Pont, la Galatie et la Comagène, administrée par un simple procurateur Vers 70, réunie à la Petite Arménie et à la Comagène. Elle constitua une importante province frontière, Il y avait des colonies juives en Cappadoce comme dans tout l’Empire (Actes 2.9). L’apostolat de Paul ne s’y exerça pas, mais la dédicace de 1 Pierre prouve qu’il s’y trouva de bonne heure des communautés chrétiennes (1 Pierre 1.1) ; l’Évangile y avait certainement été porté d’Antioche le long d’une des deux grandes routes, soit par Tyane, soit par Aria-rathia, et de là il gagna jusqu’au Pont. De cette province sortirent plus tard Grégoire de Nazianze et saint Basile.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.