Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


LÉVIRAT
Dictionnaire Biblique Lelièvre
Westphal Calmet Bost

Ce mot, dérivé du latin levir (beau-frère), désigne une vieille coutume israélite, codifiée par la législation deutéronomique (Deutéronome 25.5-10). Lorsqu’un homme mourait sans laisser de fils (et non pas sans laisser d’enfants, comme on le crut dans le judaïsme postérieur : Mt 22.24) son cas était considéré comme la pire des disgrâces : il disparaissait et « son nom était effacé d’Israël ». Ce malheur pouvait être évité : le plus proche parent du défunt, généralement son frère, épousait la veuve et « relevait la maison ». Le premier fils né de ce mariage était considéré comme fils du mort et devenait son héritier.


Lexique de la Bible - Charles Lelièvre, Pasteur protestant
Édité par La Bible jour après jour, 1951.
2, Cloître Saint-Pierre-Empont — Orléans (Loiret)
Numérisation : Yves PETRAKIAN