Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Azarias
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Azarias (1)

(2 Chroniques 6.9), grand-pontife des Juifs. Il succéda à Achimaas, et eut pour successeur Johanan. C’est peut-être le même qu’Amarias, qui vivait sous Josaphat roi de Juda (2 Chroniques 19.11) vers l’an du monde 3092, avant Jésus-Christ 908, avant l’ère vulgaire 912.

Azarias (2)

Fils de Johanan, grand-prêtre des Juifs (1 Chroniques 6.10). Peut-être le même que Zacharie, fils de Joïada, tué l’an du monde 3164 (2 Chroniques 29.20-22).

Azarias (3)

aussi grand-prêtre des Juifs, sous le règne d’Ozias, roi de Juda. Ce prince ayant entrepris de présenter l’encens devant, le Seigneur (2 Chroniques 36.17), Azarias s’y opposa avec vigueur, et la main de Dieu se fit sentir sur le roi Ozias, et le frappa de lèpre. Aussitôt on le fit sortir du Temple, et il demeura hors de la ville, et séparé du commun des hommes, jusqu’au jour de sa mort.

Azarias (4)

Grand-prêtre des Juifs, sous le règne d’Ézéchias (2 Chroniques 21.10). Il était père d’Helcias. Voyez au mot Prétre la liste des grands-prêtres. [Voyez aussi, parmi les pièces préliminaires, deux autres listes].

Azarias (5)

Sous les derniers rois de Juda. Il fut père de Saraïas (1 Chroniques 5.14), dernier grand-prêtre des Juifs, avant la captivité.

Azarias (6)

Fils du grand-prêtre Sadoc (1 Rois 4.2). On ne lit pas qu’il ait succédé à son père.

Azarias (7)

Fils de Nathan, capitaine des gardes de Salomon (1 Rois 4.5).

Azarias (8)

Ou Ozias, roi de Juda (Voyez Ozias).

Azarias (9)

Fils de Jéhu et père de Helles (1 Chroniques 2.39). [Il descendait d’un esclave égyptien, nommé Jérac. Voyez ce nom].

Azarias (10)

[nommé-aussi Ozias, lévite de la race de Coré], fils d’Uriel, autrement appelé Sophonias. [Il fut le père de Saül ou Johel] (1 Chroniques 6.24, 36).

Azarias (11)

Prophète, fils d’Oded (1 Chroniques 15.1), fut envoyé par le Seigneur au devant d’Asa, roi de Juda, comme il retournait victorieux de Zara roi de Chus [et d’Égypte]. Azarias donc dit à Asa et à son peuple : Le Seigneur vous a assistés, parce que vous vous êtes attachés à lui. Si vous le cherchez, vous le trouverez ; mais si vous le quittez, il vous abandonnera. Il se passera beaucoup de temps, pendant lequel Israël sera sans vrai Dieu, sans prêtre, sans docteur et sans loi. Que si, dans leur affliction, ils reviennent au Seigneur, ils le trouveront. Dans ce temps-là la terreur sera répandue sur tous les habitants de la terre, et on verra une nation se soulever contre une autre nation, et une ville contre une autre ville. Mais pour vous, prenez courage ; que vos mains ne s’affaiblissent point, et votre persévérance sera récompensée. Ces paroles inspirèrent un nouveau zèle à Asa, et il commença à exterminer tous les restes des idoles qui étaient dans ses États. Voilà tout ce que l’on sait du prophète Azarias. Ceci arriva l’an du monde 3063, avant Jésus-Christ 937, et avant l’ère vulgaire 941.

Azarias (12)

Fils d’Obed [de même qu’Azarias, fils de Jéroham], un de ceux à qui la grand-prêtre Joïada découvrit que le jeune prince Joas était en vie, et qu’il envoya dans tout le pays pour rassembler les lévites, afin de placer ce jeune prince sur le trône de ses pères (2 Chroniques 23.1-2) ; l’an du monde 3126, avant Jésus-Christ 934, avant l’ère vulgaire 978.

Azarias (13)

C’est le nom de deux fils de Josaphat roi de Juda (2 Chroniques 21.1-2).

Azarias (14)

L’ange Raphael prit ce nom lorsqu’il s’engagea à conduire le jeune Tobie à Rages (Tobie 5.18).

Azarias (15)

Fils d’Ozaïas, accusa le prophète Jérémie (Jérémie 43.2) de tromper le peuple, parce qu’il dissuadait au reste des Juifs d’aller en Égypte. Azarias appuyé de Johanan, fils de Carée et de quelques autres, entraîna Jérémie et Baruc en Égypte avec le reste du peuple.

Azarias (16)

Ayant été laissé par Judas Machabée à la garde de Jérusalem, avec un antre capitaine nominé Joseph (1 Machabées 5.56), et ayant appris les heureux succès de Judas, voulurent aussi rendre leur nom célèbre, en allant combattre les ennemis ; mais ils furent battus par Gorgias, près de Jamnia, et perdirent deux mille hommes, l’an du monde 3444, avant Jésus-Christ 159, avant l’ère vulgaire 163.

Azarias (17)

Autrement Abdénago, un des trois Israélites qui furent jetés dans la four-Baise ardente par Nabuchodonosor, pour avoir refusé d’adorer la statue qu’il avait fait ériger (Daniel 3.49). An du monde 3444, avant Jésus-Christ 556, avant l’ère vulgaire, 560.

Azarias (18)

Fils unique d’Ethan, et arrière petit fils de Judas et de Thamar (1 Chroniques 2.8).

Azarias (19)

Fils de Johanan, un de ceux des principaux Éphraïmites qui s’opposèrent à ce que les Judaïtes faits prisonniers par l’armée d’Israël fussent réduits en captivité. Les autres Ephraimites étaient Barachias, fils de Mosallamoth, Ézéchias, fils de Sellum, et Amasa, fils d’Adali (1 Chroniques 28.12). Dans cette circonstance, ils se rendirent aux représentations du prophète Oded (versets 9 et suivants).

Azarias (20)

Un ou deux lévites de ce nom au temps d’Ézéchias. Voyez Chonénias et Mahath.

Azarias (21)

Citoyen considérable qui revint de la captivité avec Zorobabel (Néhémie 7.7).

Azarias (22)

Fils de Maasias, fut un de ceux qui, au temps de Néhémie, travaillèrent à la reconstruction des murailles de Jérusalem (Néhémie 3.23, 24). C’est probablement le même qui est nommé (Néhémie 8.7).