Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Asmodee
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Certain démon qui obsédait Sara, fille de Raguel, et qui fit mourir les sept premiers maris qu’on lui donna avant le jeune Tobie (Tobie 6.14 ; 3.8) ; ce démon fut ensuite chasse par le moyen de la fumée d’un fiel de poisson, et lié par l’ange Raphael dans les déserts de la haute Égypte (Tobie 8.2-3). On forme sur ce démon Asmodée bien des questions curieuses. 1° On demande ce que veut dire le nom d’Asmodée. Les uns croient qu’il dérive de l’Hébreu Es-Madaï, le feu de la Médie, parce qu’il inspirait le feu de l’amour impur dans ce pays, dont il se regardait comme le maître. D’autres, avec bien plus de vraisemblance, le font venir de l’Hébreu Schamad, exterminer : de sorte qu’Asmodée ne voudrait dire autre chose, sinon l’Ange destructeur ou exterminateur.

Les rabbins disent qu’Asmodée est-né de l’inceste de Tubalcaïn et de Noétna, sa sœur, et que ce démon étant devenu amoureux de Sara, fille de Raguel, tuait tous ceux qui voulaient s’approcher d’elle, et qui, par la brutalité de leur passion, se livraient en quelque sorte à son pouvoir. D’où vient que l’Ange dit à Tobie (Tobie 6.17) : Ceux qui, en s’engageant dans le mariage, bannissent Dieu de leur cœur et de leur esprit, et ne pensent qu’à satisfaire leur passion et leur brutalité, comme les chevaux et les mulets qui sont sans raison : c’est sur eux que ce démon exerce son pouvoir. Mais pour vous, ajouta-t-il, lorsque vous aurez épousé cette femme, vivez en continence avec elle pendant trois jours, etc.

On demande comment la fumée du fiel d’un poisson a pu chasser Asmodée, et comment l’ange Raphael a pu l’enchaîner dans la haute Égypte. Ceux qui donnent aux anges et aux démons des corps subtils, et qui croient qu’ils sont sensibles aux plaisirs des sens, de l’odorat et de l’ouïe, et qu’ils aiment les concerts et les bonnes odeurs, ne sont nullement empêchés à résoudre ces difficultés. Ils diront que l’odeur forte du fiel du poisson aura pu faire abandonner à Asmodée la chambre où était Sara, et qu’ensuite l’ange Raphael l’aura suivi et l’aura conduit invisiblement et avec une promptitude proportionnée à la subtilité de son corps, dans quelque caverne de la haute Égypte, où il l’aura enfermé.

Mais, comme la foi nous enseigne d’autres principes, et que nous tenons les anges et les démons pour des substances purement spirituelles, nous croyons que tout l’effet de la fumée du fiel du poisson que brûla Tobie, ne tomba que sur les sens de Tobie et de Sara, qu’il amortit dans eux le sentiment du plaisir et les mouvements de la volupté ; et que l’enchaînement d’Asmodée doit s’expliquer dans un sens allégorique et figuré de l’ordre de Dieu qui lui fut signifié par Raphael, et qui l’obligea de ne plus s’approcher de Sara, et de ne donner plus de marques de sa présence, sinon dans la haute Égypte. On peut consulter notre Dissertation sur le démon Asmodée, à la tête de Tobie.

Les rabbins racontent que le démon Asmodée avait chassé Salomon de son royaume, et avait pris sa place ; mais que Salomon, étant revenu, le détrôna et le chargea de chaînes. Ils disent de plus que ce prince avait forcé Asmodée à lui servir dans la construction du temple de Jérusalem ; que, par le secret que ce démon lui enseigna, il l’avait bâti sans employer le fer, ni faire du bruit, selon cette parole de l’Écriture (1 Rois 6.7) : Malleus et securis, et omne ferramentum non sunt audita in domo cum oedificaretur. Il employa, disent-ils, la pierre de Schamir, qui taillait la pierre comme nos vitriers coupent leur verre avec le diamant. Les Arabes mahométans croient que Salomon enchaîna le démon Laora-Elmand sur la montagne de Barend.