A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Zambri
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Zambri (1)

Fils de Salu, chef de la tribu de Siméon, étant entré à la vue de tout le monde dans la tente d’une fille madianite nommée Cozbi, y fut suivi par Phinées, fils du grand prêtre Eléazar, qui le perça d’un seul coup avec Cozbi au milieu de leurs honteux embrasements (Nombres 25.14).

Zambri (2)

qui commandait la moitié de la cavalerie d’Ela, roi d'Israël (1 Rois 16.9-10), se révolta contre son roi ; et pendant que ce prince buvait à Thersa, Zambri se jeta sur lui, le tua et s’empara du royaume. Il extermina toute la famille de son maître, sans épargner même ses proches ni ses amis ; tout cela en exécution de la parole que le Seigneur avait fait dire à Baasa, père d’Ela, par le prophète Jéhu. Zambri ne régna que sept jours, car l’armée d'Israël, qui assiégeait alors Gebbéthon, ville des Philistins, établit roi Amri, sou général, et vint assiéger Zambri dans la ville de Thersa. Zambri voyant la ville sur le point d’être prise, se brûla dans le palais avec toutes les richesses qui y étaient. Il fit le mal devant le Seigneur et mourut dans ses iniquités. Le reste de ses actions, sa conspiration et sa tyrannie étaient écrites plus au long dans les annales des rois d'Israël. [Voyez Amri].

Zambri (3)

Ou Zamri, ou Zimri, pays dont les rois sont cités par Jérémie (Jérémie 25.25), comme devant éprouver le même sort que les rois d’Élam et ceux des Mèdes, mais dont la situation est ignorée. On croit, tant parmi les Juifs que parmi les chrétiens, que ce pays fut peuplé par les descendants de Zamram ou Zimran, fils d’Abraham et de Céthura (Genèse 25.1-2), et qu’il était situé, suivant les uns, dans l’Arabie, ou, suivant les autres, dans la Perse.

Soutenez bible.audio

❤️Faites un don de 1 € pour Bible.audio