Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Vent
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Ventus, est souvent appelé spiritus et en quelques passages on est partagé de sentiments, savoir, s’il signifie le vent ou le Saint-Esprit ; par exemple (Genèse 1.2) : Spiritus Domini ferebatur super aquas.

Ce que les uns entendent du Saint-Esprit, et les autres d’un vent violent. Isaïe (Isaïe 11.7) : Exsiccatum est fenum, quia spiritus Domini sufflavit in eo. Mais ordinairement la suite du discours fait assez distinguer si Spiritus signifie le Saint-Esprit, ou le vent, ou l’âme qui nous anime.

Les Hébreux reconnaissaient comme nous quatre vents principaux (Ézéchiel 42.16, 17, 18) : Le vent d’orient, en hébreu Kadim ; le vent du nord, Tzaphon ; le vent du midi, Darom ; et le vent d’occident, ou de la mer Méditerranée, en hébreu Rouah-Haïam.

Saint Jérôme traduit assez souvent le vent Kadim, qui est celui d’orient, comme nous venons de voir, par ventus oriens, un vent brillant ; les Septante, le vent du midi. Le vent du midi est extrêmement brûlant dans l’Égypte, aussi bien que celui d’orient [Voyez Sennachérib].

Le vent du nord était froid, comme il paraît par l’Ecclésiastique (Ecclésiaste 43.22) : Frigidus ventus aquilo flavit et gelavit crystallus. Salomon, dans ses Proverbes (Proverbes 25.23), dit que ce même vent dissipe les nuées et la pluie ; mais d’autres interprètes traduisent : Il produit la pluie. Le vent Typhonicus, dont parle saint Luc dans les Actes (Actes 27.14), est celui qui souffle entre le levant et le nord. Euro-aquilo, ou Euro-clydon. C’est un vent très-dangereux, qui ressemble à un tourbillon, qui tombe tout à coup sur les vaisseaux, leur fait faire la pirouette, et les brise quelquefois. Voyez Pline, livre 11, C. 68.