Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Urie
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Urie (1)

Célèbre par son malheur, Héthéen d’origine, et mari de Bethsabée. Bethsabée étant tombée dans l’adultère avec David, et se sentant enceinte, en donna avis à David, afin qu’il mît son honneur à couvert (2 Rois 11.5-6). Alors David écrivit à Joab de lui envoyer Urie, Héthéen. Joab le lui envoya ; et quand il fut venu, David lui demanda des nouvelles de l’armée, et lui dit d’aller chez lui, de laver ses pieds, de se reposer, et il lui envoya des mets de sa table. Urie sortit du palais et n’alla point à sa maison ; mais il passa la nuit avec les officiers de la garde du roi. David en ayant été averti, lui dit : Pourquoi revenant d’un voyage, n’avez-vous pas été chez vous ? Urie répondit à David : L’arche de Dieu, Israël et Juda sont sous des tentes, et Joab, mon seigneur, et ses serviteurs couchent à plate terre ; et moi cependant j’irais en ma maison boire et manger, et dormir avec ma femme ? Par la vie de mon roi, je ne le ferai jamais. David lui dit : Demeurez ici encore aujourd’hui, et je vous renverrai demain. David le fit venir ce jour-là manger à sa table, et l’enivra. Urie sortit et alla, comme les jours précédents, dormir hors du palais avec les officiers de la garde.

Le lendemain, David le renvoya au camp avec une lettre écrite à Joab en ces termes : Mettez Urie au plus fort de la bataille, et faites en sorte qu’il soit abandonné et qu’il périsse. Joab exécuta ces ordres ; et les habitants de Rabbath ayant fait une vigoureuse sortie, Urie fut exposé à tous leurs efforts, et y succomba. Joab en donna aussitôt avis à David, lequel fit dire à Joab de ne se point décourager, mais de continuer toujours avec vigueur le siège de la place.

Bethsabée ayant su la mort d’Urie, le pleura ; et après que le temps du deuil fut passé, David la fit venir en sa maison, et l’épousa. Les rabbins prétendent justifier David et Bethsabée, en disant que c’était une loi dans lsraël que quand un homme allait à l’armée il laissait un billet de divorce à sa femme, afin qu’elle pût librement se marier à qui elle voudrait ; que Bethsabée avait usé de cette liberté, en épousant David. Mais pourquoi vouloir excuser un crime que l’Écriture condamne en tant d’endroits, et que David a pleuré avec des larmes si amères ? Ceci arriva l’an du monde 2969, avant Jésus-Christ 1031, avant l’ère vulgaire 1035.

Urie (2)

(ou Maraioth), souverain pontife des Juifs sous Achaz. Ce roi de Juda étant allé à Damas au-devant de Téglatphalassar, roi d’Assyrie, qui était venu à son secours, et ayant vu dans cette ville un autel profane, dont la forme lui plut, il en envoya au pontife Urie un modèle, avec ordre d’en ériger un semblable dans le temple de Jérusalem. Urie exécuta trop exactement les ordres du roi, et lorsque Achaz (2 Rois 16.10-12) fut de retour de Damas, il vit cet autel, le révéra, offrit dessus des victimes et des libations, et ordonna au pontife de transporter l’autel d’airain qui était devant le Seigneur, de mettre en sa place le nouvel autel qu’il venait de faire, et d’y offrir les holocaustes du matin et du soir, et les sacrifices pour le roi et pour le peuple, disant qu’il se réservait d’ordonner du grand autel d’airain à sa volonté. Urie obéit en toutes choses aux ordres de ce roi impie. Ceci arriva l’an du monde 3264, avant Jésus-Christ 736, avant l’ère vulgaire 740. Urie avait succédé à Sadoc II et il eut pour successeur Sellum.

Urie (3)

Prophète du Seigneur, fils de Séméi de Cariathïarim (Jérémie 26.20-21), prophétisait au nom du Seigneur en même temps que Jérémie, et prédisait contre Jérusalem et contre tout le pays les mêmes choses que ce prophète. Joachim, roi de Juda, et les grands de sa cour l’ayant entendu, résolurent de l’arrêter et de le faire mourir. Urie le sut et se sauva en Égypte. Joachim envoya des gens après lui, qui le tirèrent d’Égypte et l’amenèrent au roi Joachim. Ce prince le fit mourir par l’épée, et ordonna qu’on l’enterrât sans honneur dans les sépulcres des derniers du peuple. Ceci arriva vers l’an du monde 3395, avant Jésus-Christ 605, avant l’ère vulgaire 609.

Urie (4)

Père de Mérémoth, prêtre (Esdras 8.33). Il était fils d’Accus (Néhémie 3.3-21). C’est lui, ou un autre, qui assistait Esdras lisant la loi au peuple (Néhémie 8.4)

Uri
Uriel