Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Siécle
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Soeculum, se prend d’ordinaire pour une durée de cent ans ; mais je ne crois pas qu’il se trouve en ce sens dans l’Écriture.

Siècle est mis pour un long temps. Par exemple (Genèse 6.4) : Les géants sont ces hommes fameux depuis longtemps. On donne aussi ce nom au temps qui s’écoule d’un jubilé à un autre. L’esclave hébreu qui ne voulait pas profiter du privilège que lui donnait l’année sabbatique pour rentrer en liberté, demeurait chez son maître pour toujours, c’est-à-dire jusqu’à l’année sabbatique (Exode 21.6 comparé à Lévitique 25.8).

Siècle soeculum, se met pour toujours, pour l’éternité (Genèse 3.22) : éloignons Adam du jardin d’Éden, de peur qu’il ne prenne du fruit de l’arbre et qu’il ne vive, in sœculam, dit l’Hébreu, c’est-à-dire pour toujours. L’Écriture appelle souvent une alliance du siècle, foedus sœculi, une alliance qui doit durer toujours. Les Hébreux appellent le tombeau (Ecclésiaste 12.5) la maison du siècle, parce qu’on y demeure toujours et qu’on n’en revient point ; et les bornes anciennes, les bornes du siècle, terminos sœculi (Proverbes 22.28 ; 23.10) ; et d’anciennes ruines (Isaïe 58.12), des ruines du siècle ; et ceux qui sont dans le tombeau, le peuple du siècle (Ézéchiel 26.20) ; et les jours du siècle (Amos 9.11) marquent les temps passés ; l’Hébreu, diebus soeculi. Voyez aussi Michée (Michée 7.14), comme autrefois ; et (Malachie 3.4).

Le siècle, sœculum, marque le monde, la vie. Les inquiétudes de ce siècle (Matthieu 13.22) ;les enfants de ce siècle (Luc 16.8) ; la consommation de ce siècle (Amos 9.11) ; la sagesse de ce siècle ; les princes de ce siècle ; ne vous conformez point à ce siècle corrompu, etc, Ces expressions sont fréquentes dans les livres du Nouveau Testament.