Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Pygmees
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Il est parlé de Pygmées dans le texte latin d’Ézéchiel (Ézéchiel 27) gamadim. Sept. : custodesi. Tout le monde sait ce qu’on dit des Pygmées. C’étaient des hommes extrêmement petits, d’où leur est venu le nom de Pygmée, qui signifie un homme haut d’une coudée, et qui faisaient continuellement la guerre contre les grues, dont ils avaient bien de la peine à se défendre. Mais on croit que ces peuples n’ont jamais existé que dans l’imagination et dans les écrits des poêtes. Le terme hébreu gamadim a quelque rapport à pygmœi, puisqu’à la lettre il peut signifier des hommes d’une coudée. Mais qu’auraient fait des pygmées sur les murailles de Tyr, pour les défendre ? car c’est là où Ézéchiel les place, comme de bons guerriers. Les Septante ont rendu gamadim, par des gardes, comme s’ils avaient lu somorim. Symmaque a mis les Mèdes, comme ayant lu gam Madaï, et les Mèdes ; le chaldéen, les Cappadociens. On pourrait, par un léger changement, lire Gomérim, au lieu de Gamadim. Or, les Gomérims sont fort connus dans la Genèse (Genèse 10.4), parmi les enfants de Japhet, dans Ézéchiel (Ézéchiel 38.6), où il en parle comme d’un peuple très-belliqueux. Pline parle d’une ville de Phénicie nommée Gamade ; à moins qu’il n’y ait faute dans son texte, et que Gamade n’y soit mise pour Gamale.