Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Premier (le) et le dernier
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

primitif et novissimus, celui qui fait l’accomplissement et la perfection de toutes choses, dit un lexicographe de la Bible. Dieu est le premier et le dernier (Isaïe 41.4 ; 44.6), le commencement et la fin de toutes choses ; tout vient de lui, tout se rapporte à lui. Dieu par ces paroles, car elles sont de lui, et non du prophète, marque qu’il est le seul qui fasse tout, et qu’il est éternel. Il y a donc beaucoup d’analogie entre elles et son nom, Ego sum qui sum (Exode 3.14) et Jehova, qui marque l’Être éternel. Jésus-Christ, comme Dieu dans Isaïe, dit aussi, dans l’Apocalypse (Apocalypse 1.17 ; 2.8 ; 22.13), qu’il est le premier et le dernier. Il s’applique ces paroles pour faire voir qu’il est de même nature que son Père, de toute éternité : il est le premier, parce que nul n’est avant lui, et que c’est par lui, le Verbe, que tout a été fait ; il est le dernier, parce que toutes choses se rapportent à lui comme à leur dernière fin, et que tout s’accomplit en lui. Ces textes d’Isaie et de l’Apocalypse prouvent évidemment l’éternité, la divinité de Jésus-Christ. Voyez Alpha et Omega.