Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Poussiere
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Dans le deuil les Hébreux se chargeaient la tête de poussière ou de cendre (Josué 7.6). Dans les Actes (Actes 22.23), quelques. Juifs, dans l’excès de leurs emportements, jetaient de la poussière en l’air, comme pour marquer qu’ils voulaient mettre en poudre l’apôtre saint Paul, qu’ils venaient de prendre dans le temple. Dans l’affliction ils s’asseyaient dans la poussière, et se jetaient le visage contre terre (Lamentations 3.29) ; Et ailleurs (Isaïe 47.1) : Sede in pulvere, fille Babylonis. La poussière marque aussi le tombeau et la mort. Vous êtes poussière, et vous tournerez en poussière (Genèse 3.19) ; et Job (Job 7.21) Je dormirai dans la poussière ; et le Psalmiste (Psaumes 21.16) : In pulverem mortis deduxisti me.

La poussière marque aussi la multitude ; Je multiplierai votre race comme la poussière de la terre (Genèse 13.16). fit Balaam voyant le camp d’Israël : Qui pourra compter la poussière de Jacob (Nombres 23.10) ? cette multitude infinie d’Israélites aussi nombreux que la poussière ? Et le Psalmiste (Psaumes 73.27) : Le Seigneur a fait pleuvoir sur eux de la chair comme de la poussière : une aussi grande multitude de cailles que si c’était de la poussière.

Dieu tire le pauvre de La poussière (1 Samuel 2.8), pour le placer sur le trône. Et je vous ai tire de la poussière pour vous établir chef de mon peuple (1 Rois 16.2), dit un prophète au roi Basa. Et, dans un sens contraire, il réduit en poussière ceux qui s’élèvent contre lui, ceux qui présument de leurs forces, ceux qui abusent de leur pouvoir. Il les jette au vent comme la poussière ; il les réduit comme la poussière de l’aire où l’on a battu le grain, etc.

Le Sauveur ordonne à ses disciples de secouer la poussière de leurs pieds contre ceux qui ne voudraient pas les écouter ni les recevoir (Matthieu 10.14 Marc 6.11 Luc 9.5), pour leur marquer par là qu’ils ne veulent avoir aucun commerce avec eux, qu’ils ont en horreur tout ce qui leur appartient, qu’ils les abandonnent à leur malheur et à leur endurcissement.