Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Pédagogue
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Ce terme en notre langue emporte une espèce d’idée de mépris. Quand on dit un Pédagogue sans addition, cela marque un pédant qui prend sur les autres un air d’autorité qui ne lui convient point.

Chez les anciens il n’en était pas ainsi. Un pédagogue chez eux était un homme à qui ils donnaient le soin de leurs enfants, pour les conduire, les garder et même leur donner les premières instructions. Cette qualité de pédagogue répondait à-peu-près à ce que nous appelons un gouverneur chargé d’accompagner toujours un enfant pour lui apprendre à vivre, et former ses mœurs en toutes rencontres.

Saint Paul parlant aux Corinthiens (1 Corinthiens 4.15), leur dit que, quand ils auraient dix mille pédagogues en Jésus-Christ, ils n’auraient pas néanmoins plusieurs pères. Que pour lui il est leur père dans la foi, puisqu’il les a engendrés dans l’Évangile. Le pédagogue, si l’on veut, aura de l’ascendant sur son élève, il prendra sur lui un air d’autorité ; mais il n’aura jamais le naturel et la tendresse d’un père.

Dans l’Épître aux Galates il dit que la loi est le pédagogue des chrétiens (Galates 3.24-25) ; elle les a conduits à Jésus-Christ ; elle le leur a fait voir dans les Écritures, dans les figures et dans les prophéties de l’Ancien Testament : mais depuis qu’ils ont embrassé la foi, ils n’ont plus besoin de pédagogues, comme l’on n’en donne plus aux enfants quand une fois ils ont atteint l’âge viril.