Vous aimez Bible.audio? Faites un don pour que cette plateforme continue d'exister.

Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Oreilles
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Vous m’avez découvert l’oreille ; hébraïsme, pour dire : Vous m’avez fait savoir quelque chose, vous me l’avez dit à l’oreille. On perçait l’oreille avec une alène au serviteur qui renonçait au privilége de sortir de servitude en l’année sabbatique (Exode 21.6 Deutéronome 15.17). Cela se faisait en présence des juges, et on lui perçait l’oreille à la porte de son maître. Cette marque était un signe ignominieux de sa servitude. Quand on veut signifier un malheur qui étonnera tous ceux qui en seront informés, on dit : Il sera tel, que les oreilles tinteront à tous ceux qui l’entendront ; le son en étourdira eten percera leurs oreilles. Le Psalmiste, parlant en la personne du Messie, dit à Dieu : Vous n’avez voulu ni sacrifices ni oblations, mais vous m’avez donné des oreilles (Psaumes 39.7). L’Hébreu lit : Mais vous m’avez creusé les oreilles, vous me les avez ouvertes et rendues attentives, ou bien, vous me les avez percée, comme il se pratiquait envers les serviteurs qui voulaient demeurer avec leurs maîtres après l’année sabbatique. Saint Paul (Hébreux 10.5) a Iu : Mais vous m’avez préparé un corps. Les Septante et la plupart des Pères anciens lisent de même.Tout cela s’explique aisément de Jésus-Christ dans son incarnation.

Écouter de ses Oreilles, incliner son oreille pour entendre, sont des expressions qui se trouvent à chaque pas dans les auteurs sacrés ; elles seraient ennuyeuses dans notre langue. Écoutez mes larmes (Psaumes 38.13) ; ou plutôt, écoutez mes cris accompagnés de larmes. Avoir les oreilles appesanties, se dit de la surdité naturelle, de même que de la surdité volontaire. Le Seigneur dit à Isaïe Appesantissez l’oreille de ce peuple (Isaïe 6.10) ; c’est-à-dire, annoncez-lui que je permettrai qu’il endurcisse son cœur et qu’il ferme l’oreille à ma parole. L’Écriture dit quelquefois que les prophètes font ce qu’ils ne font que prédire. Dans un autre endroit, ce même prophète, parlant de lui-même, dit que le Seigneur lui a ouvert l’oreille : Dominus aperuit mihi aurem ego autem non contradico (Jérémie 6.10) Il m’a donné ses ordres, et j’y obéis sans contradiclion. Et, en parlant aux Juifs : Nonaudistiea, sieque aperta est auris tua (Isaïe 48.8) : Vous n’avez jamais ouï parler de ce que je viens de vous annoncer. Des oreilles incirconcises, dans Jérémie (Jérémie 6.10), sont des oreilles sourdes aux paroles de Dieu. Ce que l’on vous a dit à l’oreille, prêchez-le sur les toits (Matthieu 11.15) ; c’est un proverbe. Annoncez partout et publiquement ce que je vous ai dit en particulier. Qui a des oreilles, l’entende (Matthieu 13.43) ; l’entende qui pourra, donnez-y votre attention, et écoutez-le bien.