Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Olympiade
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Espace de quatre années. Les Grecs comptent ordinairement par olympiades. On commença à compter de cette sorte principalement depuis la vingt-septiètne olympiade, dans laquelle Cormbus fut vainqueur. Ainsi, ce ne fut que cent huit ans après leur établissement par Iphitus. Avant ce temps, on n’avait pas conservé exactement les noms des vainqueurs aux jeux Olympiques ; et on croit que Timée est le premier historien qui ait l’ait entrer les minces des olympiades dans la suite de son Histoire. Timée vivait du temps de Ptolémée Philadelphe. Après lui, Eratosthèues et Polybe ont suivi la même méthode. Hais avant eux les historiens grecs ne s’attachaient pas scrupuleusement à marquer les dates de leur chronologie.

Les jeux Olympiques, qui se célébraient de quatre en quatre ans dans l’Elide, avec un concours extraordinaire de peuples de toute la Grèce, commencèrent en l’an du monde 3120, avant Jésus-Christ 880, avant l’ère vulgaire 884. Mais pour l’ordinaire on n’en prend le commencement qu’à la vingt-huitième olympiade, où Corœbus fut vainqueur, l’an du monde 3228, avant Jésus-Christ 772, avant l’ère vulgaire 776. C’est là proprement l’époque des temps historiques parmi les Grecs, car auparavant leur histoire était mêlée de beaucoup de fables. On ne trouve point le nom d’olympiade dans l’Écriture, au sens que nous venons de marquer : mais on en parle si souvent quand il s’agit de chronologie, que nous n’avons pu nous dispenser d’en parler ici. Dans les livres des Machabées, on suit l’ère des Seleucides ou des Grecs, qui commence au printemps de l’an du monde 3692, suivant le premier livre des Machabées, ou à l’automne de la même année, selon le second livre des Machabées. Voyez ci-devant sous l’article année des Grecs, ou ère des Seleucides.