Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nombre
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Ce terme se prend tantôt pour marquer un petit nombre, et facile à compter, et tantôt pour signifier le contraire. Nous sommes en petit nombre, disait Jacob à ses fils, qui avaient saccagé Sichem (Genèse 34.30) : l’Hébreu à la lettre : Ego autem viri numeri ; et Moïse au Deutéronome (Deutéronome 4.27) : Vous demeurerez en petit nombre parmi les nations ; l’Hébreu : Vous serez des hommes de nombre. Et Job (Job 16.23) : Breves anni transeant. L’Hébreu : Des années de nombre ; et le Psalmiste (Psaumes 104.12) Cum essent numero brevi, paucissimi, etc. À la lettre : Ils étaient des hommes de nombre.

Nombre désigne quelquefois la multitude, le grand nombre. Le Seigneur compte le nombre des étoiles (Psaumes 146.4), leur multitude, comme portent les Septante et la Vulgate. Lorsque la nuée demeurait sur le tabernacle des jours de nombre (Nombres 9.19), c’est-à-dire, plusieurs jours. Et Salomon (Ecclésiaste 2.3) : Ce que l’homme doit faire pendant tout le temps de sa vie.

Le nombre de La bête, ou le nombre du nom de la béte dans l’Apocalypse (Apocalypse 13.17-18), marque la valeur numérique des lettres qui composent son nom.

Dans le psaume 70 (Psaumes 70.16-17), selon l’Hébreu, le prophète dit qu’il ne sait les nombres ; les Septante et la Vulgate lisent : Nescio litteraturam ; ou selon plusieurs anciens exemplaires latins : Nescio negotiationes. Ils lisaient dans le Grec : Pragmascius, au lieu de : Grammascius. Mais voici ce que porte l’Hébreu : Ma bouche publiera tous les jours votre justice, et les grâces que vous m’avez faites, parce que je n’en sais pas le nombre : elles sont innombrables. Autrement, je publierai tous les jours le salut que vous m’avez procuré ; et quoique je ne sache pas les lettres, que je ne sois pas savant, je ne laisserai pas de considérer votre puissance, etc.

Nom
Nombres