Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nitocris
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Hérodote parle d’une reine Nitocris, mère du roi Labynetus, sur lequel Cyrus prit Babylone. Or, comme l’Écriture nous dit que le roi sur lequel Babylone fut prise par Cyrus est Balthazar, roi de Babylone, fils ou petit-fils de Nabuchodonosor, nous sommes obligés de dire aussi que Nitocris était épouse du grand Nabuchodonosor, et la même qu’Amyt, fille d’Astyages roi des Mèdes : cette princesse est louée par Hérodote comme une héroïne. Pendant que le roi, son fils, livré à ses passions, ne songeait qu’à ses divertissements, elle se chargea du fardeau du gouvernement, et fit pour la conservation de l’empire tout ce dont la prudence humaine est capable. Elle perfectionna avec une diligence incroyable les ouvrages que Nabuchodonosor avait laissés imparfaits, et particulièrement les murailles de la ville et les quais des rivières. Et, pendant qu’on travaillait à ces ouvrages, et qu’on avait détourné l’Euphrate pour mettre la dernière main à ces quais, elle fit creuser, au milieu du lit du fleuve, une galerie souterraine pour communiquer d’un château à l’autre par-dessous les eaux du fleuve.

La dernière année du règne de Balthazar (Daniel 5.1-3), et pendant que Babylone était assiégée par Cyrus, Balthazar fit ce festin impie à ses femmes et à ses concubines, lequel il profana les vases sacrés du temple de Jérusalem ; alors, il parut sur les murailles de la chambre, vis-à-vis le chandelier, une main qui écrivait ces paroles : Mane, Thecel, Phares. La vue de ce spectacle jeta la terreur dans l’âme du roi et de tous les assistants. La reine mère, Nitocris, fut bientôt avertie de ce qui se passait. Elle accourut dans la salle, et dit au roi qu’il y avait un homme dans son royaume nommé Baltassar, qui, sous le règne du roi Nabuchodonosor, s’était trouvé le plus habile des mages de Chaldée, qu’il en avait été déclaré le chef, qu’il fallait le faire venir, et qu’il expliquerait sûrement la vision qui troublait le roi. Aussitôt on manda Daniel, qui donna au roi l’explication, qu’on peut voir sous son article.

Nitre