Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nabathéens
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Ou Nabathéniens, Arabes descendants de Nabajoth. Leur pays s’appelle Nabathène, et il s’étend depuis l’Euphrate jusqu’à la mer Rouge. Ce n’est pas à dire que les Nabathéens soient les seuls qui habitaient ces vastes contrées ; mais ils en sont les principaux habitants. Leurs principales villes sont : Pétra, capitale de l’Arabie déserte, Médaba et quelques autres ; car le pays est, pour ainsi dire, entièrement désert, et les Nabathéens, non plus que les autres Arabes de l’Arabie déserte, ne se mettent point en peine de bâtir des maisons, ni de demeurer dans des villes. La plupart même regardent cela comme une servitude et une lâcheté. La vie errante qu’ils mènent avec leurs femmes, leurs enfants et leurs bestiaux, et la liberté dont ils jouissent, n’ayant à répondre à personne, leur parait le plus grand de tous les biens de la vie ; leurs principales richesses consistent en bétail. Isaïe (Isaïe 60.7) promet à Jérusalem que les gras béliers de Céder et de Nabajoth seront apportés dans le temple du Seigneur, et offerts sur son autel.

Les Nabathéens ne sont guère connus dans l’Écriture que du temps des Machabées. Pendant les guerres que les Juifs soutinrent contre les Syriens, et pendant le soulèvement de presque tous les peuples des environs de la Judée contre les hébreux, les seuls Nabathéens leur témoignèrent de l’affection. Judas Machabée étant allé au secours de ses frères dans le pays de Galaad, fut fort bien reçu des Nabathéens (1 Machabées 5.24-25). Quel que temps après (1 Machabées 9.35), Jonathas Machabée envoya son frère Jean, pour conduire et pour mettre en dépôt chez les Nabathéens les bagages de son armée, qui l’embarrassaient : mais les habitants de Médaba prirent Jean, le tuèrent, et se saisirent de tout ce qu’il avait. Diodore de Sicile met dans le pays des Nabathéens le lac Asphaltite, les palmiers et les jardins de Baume qui sont près de là, et la ville de Pétra. Leur pays s’étendait aussi du côté du Nord, jusqu’au Liban. Denis le géographe met les Nabathéens vers le penchant du Liban. Josèphe dit que Jonathas Machabée étant dans le pays d’Emath, et ayant chassé ses ennemis au delà du fleuve Eleuthère, entra dans l’Arabie, battit les Nabathéens, et vint à Damas. Saint Épiphane dit que les Ebionites venaient principalement du pays des Nabathéens et de Panéade [Voyez, sur les Nabathéens, le mémoire de M. Quatremèrc, membre de l’Institut. On le trouve dans le Nouveau journal Asiatique, loin. 15 n de janvier, février et mars 1835].