A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Maara
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Maara des Sidoniens (Josué 13.4). Les uns l’entendent d’une ville, les autres d’une caverne ou d’une prairie dans le pays des Sidoniens. Mais il vaut mieux l’entendre, avec Junius du fleuve Magoras, qui tombe dans la Méditerranée entre Sidon et Bérythe. On peut fort bien prononcer l’hébreu par Magora, au lieu de Maara. [Voyez amertume. Le géographe de la Bible de Vence reconnaît bien que l’hébreu peut se prononcer Magora ; mais il ajoute que le texte sacré ne dit point que ce nom soit le nom d’un fleuve.

Barbié du Bocage dit que Maara est un « lieu situé sur la limite de la tribu d’Aser, et appartenant aux Sidoniens. On y éleva, sous le règne des chrétiens, une forteresse qui passait pour imprenable. Reland y place une ville. »]