Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Levites
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Tous les descendants de Lévi peuvent être compris sous le nom de Lévites. Mais on entend principalement sous ce nom ceux qui étaient employés aux plus bas ministères du temple ; pour les distinguer des prêtres descendus d’Aaron, qui étaient aussi de la race de Lévi par Caath, mais employés à-des exercices plus relevés dans le temple. Nous en avons parlé sous l’article d’Aaron, et nous en parlerons encore sous celui de prêtres.

Les lévites donc étaient tous les descendants de Lévi par Gerson, Caath et Mérari, à l’exception de la seule famille d’Aaron ; car les enfants mêmes de Moïse n’avaient aucune part au sacerdoce, et n’étaient que de simples lévites. Dieu les choisit en la place des premiers-nés de tout Israël (Nombres 3.6-46) pour le service de son tabernacle et de son temple. Ils étaient chargés d’en garder les portes, d’y faire garde nuit et jour, de porter, durant les marches du désert, les vases et les instruments, les ais, les voiles, les cordages et les tables du tabernacle. Ils obéissaient aux prêtres dans le ministère du temple, en leur présentant le bois, l’eau et les autres choses nécessaires pour les sacrifices. Ils chantaient et jouaient des instruments dans le temple et dans les autres cérémonies. Ils s’appliquaient à l’étude de la loi et étaient les juges ordinaires du pays, mais toujours subordonnés aux prêtres.

Dieu avait pourvu à la subsistance des lévites, en leur donnant toutes les dîmes des grains, des fruits et des animaux dans Israël (Nombres 18.21-24). Mais ils devaient donner aux prêtres la dîme de leurs dîmes ; et comme les lévites ne possédaient point de biens en fonds dans le pays, ces dîmes qu’ils donnaient aux prêt res étaient regardées comme les prémices qu’ils devaient offrir au Seigneur.

Dieu leur assigna quarante-huit villes dans le pays pour leur demeure (Nombres 35.1-3), avec des champs, des pâturages et des jardins. De ces quarante-huit villes, on en donna treize aux prêtres (Josué 20.7 ; 21.19-20), parmi lesquelles on en choisit six pour être villes de refuge. [Voyez villes sacerdotales et lévitiques]. Tandis que les lévites étaient occupés au service actuel du temple, ils y étaient nourris des provisions qui y étaient, et des offrandes journalières qu’on y faisait ; et si un lévite quittait le lieu de sa demeure pour venir servir au temple, même hors le temps de son semestre ou de sa semaine, il y était reçu, nourri et entretenu comme ses autres frères qui y étaient en semaine (Deutéronome 18.7-8).

La consécration des lévites se faisait assez aisément (h). Ils ne portaient point d’habits distingués du reste des Israélites, et Dieu ne leur ordonne rien de particulier pour le deuil. Voici la manière dont on les consacra au Seigneur (Nombres 8.5-7). Le Seigneur dit à Moïse : « Prenez les lévites du milieu des enfants d’Israël, et purifiez-les. Vous les arroserez de l’eau d’expiation, et ils raseront tout le poil de leur corps, et ils laveront leurs habits. On amènera deux bœufs, ou plutôt deux taureaux, devant la porte du tabernacle. Alors tous les enfants d’Israël, étant assemblés, mettront leurs mains sur la tête des lévites, comme pour marquer qu’ils les offrent au Seigneur. Après cela, les lévites mettront leurs mains sur la tête des deux taureaux, dont l’un sera offert en holocauste, el l’autre pour le péché. Vous présenterez les lévites au grand prêtre Aaron et à ses fils, qui les offriront au Seigneur, en les élevant en l’air vers les quatre parties du monde, ou en leur faisant faire quelques mouvements qui aient du rapport à celui que les prêtres faisaient, en agitant certaines offrandes vers les quatre parties de la terre. »

Josèphe raconte que, sous le règne d’Agrippa, roi des Juifs, environ l’an 61 de Jésus Christ et six ans avant la ruine du temple de Jérusalem par les Romains, les lévites demandèrent à ce prince la permission de porter dans le temple la tunique de lin, comme les prêtres ; ce qui leur fut accordé. Cette innovation déplut aux prêtres, et l’historien juif remarque que l’on n’avait jamais abandonné impunément les anciennes coutumes du pays. Il ajoute qu’Agrippa permit aussi aux familles des lévites, dont la fonction ordinaire était de garder les portes et de faire d’autres fonctions pénibles, d’apprendre le chant et de jouer des instruments, pour pouvoir aussi servir au temple en qualité de musiciens.

Les lévites étaient partagés en différentes classes (Nombres 1.53), savoir les gersonites, les caathites, les mérarites et les aaronites, ou sacrificateurs. Voici le dénombrement que Moïse en fit après leur sortie d’Égypte, de tous les mâles, depuis un mois et au-dessus, suivant l’ordre exprès qu’il en reçut de Dieu (Nombres 3.15).

Les gersonites étaient au nombre de 7500 ; leur office, dans les marches du désert, était de porter les voiles et les courtines du tabernacle (Nombres 3.26). Eliasaph, fils de Lael, était leur chef.

Les caathites étaient chargés de porter l’arche et les vases sacrés du tabernacle.

Leur nombre était de 8600. Elisaphan, fils d’Oziel, était à leur tête.

Les mérarites étaient au nombre de 6200. Leur charge était de porter les pièces du tabernacle-que l’on ne pouvait mettre sur les chariots ; ils avaient pour commandant Surie !, fils d’Abihaïel.

Les aaronites étaient des sacrificateurs qui servaient dans le sanctuaire. Eléazar, fils d’Aaron, était leur général (Nombres 3.32). Voici leur généalogie tout au long (Exode 6.16 ; Nombres 3.18), etc.

Dans les campements du désert, les lévites étaient distribués tout autour du tabernacle. Moïse et Aaron étaient à l’orient, les gersonites à l’occident, les caathites au midi, et les mérarites au septentrion (Nombres 3.17-18). Moïse avait ordonné que les lévites ne serviraient au tabernacle (Nombres 8.24) que depuis l’âge de vingt-cinq, ou, comme il dit ailleurs (Nombres 4.3), depuis l’âge de trente ans jusqu’à cinquante. Mais David, voyant qu’ils n’étaient plus occupés à ces gros travaux de transporter les vases du tabernacle, les obligea à servir dans le temple dès l’âge de vingt ans. Les prêtres et les lévites servaient par tour et par semaine dans le temple (1 Chroniques 23.24 2 Chroniques 31.17 Esdras 3.8). Ils entraient en semaine le jour du sabbat, et en sortaient le même jour de la semaine suivante. Lorsque quelque Israélite faisait des festins de dévotion dans le temple, le Seigneur voulait qu’on y invitât les lévites (Deutéronome 12.18-19). [Voyez lévitique, et Loi paragraphe 10].