Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Joathan
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Joathan (1)

Ou Joatham, le plus jeune des fils de Gédéon (An du monde 2768, Avant. Jésus-Christ 1232, Avant l’ère vulgaire 1236). Il s’échappa du carnage que ceux d’Ephra firent de soixante et dix de ses frères, tués en présence et par les ordres d’Abimélech, fils bâtard du même Gédéon (Juges 9.5-6). Ceux de Sichem ayant établi roi ce même Abimélech, parce qu’il était leur compatriote, Joatham, qui en eut avis, monta sur le mont Garizim, et parla de là à ceux de Sichem, qui étaient assemblés hors de leur ville pour le couronnement du roi ; et il leur dit : Écoutez-moi, habitants de Sichem, comme vous désirez que le Seigneur vous écoute. Les arbres allèrent un jour pour se donner un roi, et ils s’adressèrent d’abord à l’olivier, qui les remercia. Ils allèrent ensuite au figuier et à la vigne, qui en firent de même. En fin ils s’adressèrent au buisson, qui leur répondit : Si vous voulez véritablement m’établir votre roi, venez vous reposer sous mon ombre : sinon, que le feu sorte du buisson, et qu’il dévore les cèdres du Liban. Il ajouta : Considérez si vous avez traité comme il faut la maison de Gédéon, qui a exposé sa vie pour vous, et qui vous a garantis de la servitude des Madianites, et si vous avez eu raison d’établir pour roi Abimélech, fils de sa servante, après avoir fait mourir soixante et dix de ses fils légitimes. Si votre conduite est juste, qu’Abimélech soit votre bonheur, et puissiez-vous être le sien ; sinon, que le feu sorte de Sichem, et qu’il dévore Abimélech. Après ces mots, il se sauva, et se retira à Béra, de peur qu’Abimélech ne le fît mourir. On ne sait ce qu’il devint depuis ce temps-là mais la prédiction ou l’imprécation qu’il avait faite contre ceux de Sichem et Abimélech eurent leur accomplissement peu de temps après. Voyez Abimélech.

Joathan (2)

Ou Joatham, fils et successeur d’Ozias, autrement dit Azarias, roi de Juda. Ozias ayant été frappé de lèpre, pour avoir entrepris d’offrir l’encens, qui est une fonction réservée aux prêtres (2 Chroniques 26.16-17), Joathan, son fils, fut chargé du gouvernement du royaume, l’an du-monde 3221, avant Jésus-Christ 779, avant l’ère vulgaire 783. Il gouverna pendant vingt-cinq ans, jusqu’en l’an du monde 3246, avant Jésus-Christ 754, avant l’ère vulgaire 758. Alors il prit le titre de roi, et gouverna absolument jusqu’en l’an du monde 3262, avant Jésus-Christ 738, avant l’ère vulgaire 742. Ainsi il gouverna le royaume de Juda quarante et un ans ; seize ans seul (2 Rois 15.33), et vingt-cinq ans du vivant de son père. L’Écriture dit qu’il fit ce qui était agréable au Seigneur, et qu’il imita la piété d’Ozias, son père. Il ne détruisit pas toutefois les hauts lieux, et le peuple continuait à y aller sacrifier (2 Rois 15.33-35). Il bâtit la grande porte du temple, et fit beaucoup d’ouvrages Sur la muraille du quartier de Jérusalem nommé Ophel. Il fit construire des forts et des châteaux sur les montagnes et dans les bois de Juda (2 Chroniques 27.2-5).

Les Ammonites, qui avaient été vaincus et assujettis par Ozias, son père (2 Chroniques 26.7-8), ayant voulu se soulever contre lui, il les battit, et leur imposa un tribut de cent talents d’argent, et de dix mille mesures de froment et d’autant d’orge. Sur la fin de son règne, le Seigneur envoya contre lui Rasin, roi de Syrie, et Phacée, roi d’Israël (2 Rois 15.37-38). Nous ne savons pas les particularités de ces guerres ; mais il parait par Isaïe (Isaïe 1.1-4), que le pays de Juda était dans un état fort triste au commencement du règne d’Achaz, fils et successeur de Joathan (Il mourut 3262 de l’An du monde, Avant. Jésus-Christ 738, Avant l’ère vulgaire 742).

Joathan (3)

Ou Joatham, deuxième fils de Johaddaï, descendant de Juda par Hesron (1 Chroniques 2.47).

Joazar