Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Jafa
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

C’est ainsi que les nouveaux interprètes appellent Joppé, ville maritime de la Palestine. Voyez ici Joppé :

Joppé, ville et port de mer de la Palestine, sur la Méditerranée. Elle est nommée Jaffa ou Japha dans les auteurs du moyen âge et dans les modernes. C’était le seul port que les Hébreux possédassent sur la Méditerranée. Les profanes croient qu’elle tire son nom de Joppé, fille d’Eolus, et femme de Céphée, qui en est le fondateur. On y voyait encore du temps de saint Jérôme des marques de la chaîne à laquelle Andromède avait été attachée lorsqu’on l’exposa au monstre marin pour être dévorée. Il y a quelque apparence que la fable d’Andromède a été forgée sur l’aventure de Jonas, qui, s’étant embarqué à Joppé, fut jeté dans la mer et englouti par un monstre marin. Voyez Jonas.

Joppé était située dans une belle plaine, entre Jamnia au midi, et Césarée de Palestine au nord, et Rama ou Ramula à l’orient. Le port de Joppé n’est nullement bon à cause des rochers qui s’avancent dans la mer. Il est souvent fait mention de Joppé, tant dans les livres de l’Ancien Testament écrits en hébreu que dans les livres des Machabées et dans le Nouveau Testament. Tabitha, que saint Pierre ressuscita, demeurait à Joppé (Actes 9.36-37). Le même apôtre était à Joppé (Actes 10.5-8) lorsque Dieu lui fit voir un linge plein de reptiles, pour lui marquer qu’il ne devait plus faire de distinction entre le Juif et le gentil, lorsqu’il trouvait des gens disposés à recevoir la parole de la vérité [« Cette ville, qui serait, dit-on, antérieure au déluge, porte aujourd’hui le nom de Yaffa ou Jaffa, devenue célèbre à la fin du siècle dernier par le siège mémorable qu’y mirent les Français, alors que leur armée était horriblement décimée par la peste. Le port est devenu, dans ces derniers temps, inaccessible aux vaisseaux d’une grande capacité ; les sables, poussés par les vents dans la direction du nord, s’y sont amoncelés ; mal qui n’est cependant point tout à fait sans remède. Jaffa deviendrait, dit le voyageur Buckingham, un entrepôt pour les manufactures de l’Europe, le blé de l’Égypte, les pierres pré cieuses et les épices de l’Inde, entre les mains d’un gouvernement actif et animé d’un bon   vouloir. L’eau potable, ce qui est un avantage d’autant plus précieux pour cette ville que la côte n’en est généralement point très-pourvue, y est abondante. Deux fontaines en fournissent aux habitants de la ville au delà de leurs besoins. M. de Châteaubriand parle beaucoup des sources qui existent dans les environs et à peu de profondeur de la surface du sol. Pendant le temps des croisades, Joppé fut conquise par les chrétiens, qui s’y maintinrent jusqu’à l’an 1188 ; les soudans d’Égypte s’en emparèrent alors. La femme de saint Louis y accoucha d’une fille qui fut nommée Blanche. La situation de Joppé offre deux déterminations différentes. Selon M. de Hell, elle serait de 32° 2’ 30 lat. N., et 32° 30’ 35 long. E. ; suivant M. le capitaine Gauttier, ce serait 32° 3’ 25 lat. N., et 32.25’ 55 long est. » Barbié du Bocage].

Jagur