Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Isboseth
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Autrement Isbaal, fils de Saül et son successeur dans la royauté. Son vrai nom était Isbaal ; mais les Hébreux, qui avaient en horreur les dieux étrangers, pour ne pas prononcer Baal, mettaient en sa place Boseth, qui signifie confusion. Ainsi, au lieu de Miphibaal, ils disaient Miphiboseth. Abner, parent de Saül et général de ses troupes, fit en sorte qu’Isboseth fût reconnu roi (An du monde 2949, Avant. Jésus-Christ 1051, Avant l’ère vulgaire 1055) par la plupart des tribus d’Israël, pendant que David régnait à Hébron sur la tribu de Juda. Isboseth établit sa demeure à Mananaïm, au delà du Jourdain. Il avait quarante ans lorsqu’il commença à régner, et il régna deux ans assez paisiblement (2 Samuel 2.8-12). Au bout de ce terme (An du monde 2951, Avant. Jésus-Christ 1049, Avant l’ère vulgaire 1053) il y eut un petit combat entre les troupes d’lsboseth, commandées par Abner, et celles de David, commandées par Joab, où Abner eut du dessous. Depuis ce temps il y eut toujours guerre entre la maison de Saül et celle de David (2 Samuel 3.1-3). La maison de David allait toujours s’avançant et se fortifiant de plus en plus, et la maison de Saül, au contraire, s’affaiblissait de jour en jour.

Or Saül avait eu une concubine nommée Respha, fille d’Aïa. On accusa Abner d’en avoir abusé ou de l’avoir épousée, car l’Écriture ne s’explique pas assez là-dessus. Isboseth dit donc à Abner : Pourquoi vous êtes vous approché de la concubine de mon père ? Abner fut étrangement irrité de ce reproche, et il jura qu’il ferait son pouvoir pour transporter la royauté de la maison de Saül dans celle de David. En effet il envoya dire à David que, s’il voulait lui faire part de son amitié, il lui offrait ses services pour réunir tout Israël sous sa domination. David agréa ces propositions, et Abner parla aux anciens d’Israël pour les disposer à le reconnaître pour roi. Après cela il vint lui-même trouver David et lui rendre compte des dispositions où il les avait trouvés. Mais comme il était prêt de réunir tout Israël sous David, Abner fut tué en trahison par Joab, de la manière que nous avons dit sous l’article d’Abner.

Isboseth, ayant appris qu’Abner avait été tué (2 Samuel 4.1-3, An du monde 2956, Avant. Jésus-Christ 1044, Avant l’ère vulgaire 1048), perdit courage, et tout Israël tomba dans un grand trouble ; car jusque-là Abner était le seul soutien de la maison de Saül, et presque en même temps Isboseth fut assassiné dans sa maison par deux chefs de troupes qu’il avait à son service, et qui, étant entrés dans son palais lorsqu’il dormait sur son lit, pendant la grande chaleur du jour, lui enfoncèrent leurs poignards dans l’aine ; et lui ayant coupé la tête la vinrent présenter à David à Hébron, croyant qu’il leur donnerait pour cela une grande récompense ; mais il leur dit : Vive le Seigneur, qui m’a délivré des dangers les plus pressants ! Que si j’ai fait tuer celui qui me vint annoncer à Siceleg la mort de Saül, combien plus maintenant vengerai-je le sang d’un prince innocent, que des méchants ont égorgé dans sa maison et sur son lit ? En même temps il fit tuer ces deux meurtriers, et, ayant coupé les pieds et les mains, il les fit pendre près de la piscine d’Hébron. Il fit aussi mettre la tête d’Isboseth dans le sépulcre d’Abner à Hébron. Telle fut la fin d’Isboseth et de la royauté dans la maison de Saül.