Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Innocent
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Innocence

La signification de ce terme est assez connue. Les Hébreux faisaient principalement consister l’innocence dans l’exemption des fautes extérieures commises contre la loi ; d’où vient qu’assez souvent ils joignent innocens avec manibus (Genèse 37.22). Josèphe ne reconnaît point d’autres péchés que ceux qui sont mis en exécution : les péchés de pensées ne sont point punis de Dieu, selon lui.

Être innocent, se prend quelquefois pour être exempt de peine, Je ne vous traiterai pas comme innocent ; à la lettre (Jérémie 49.12) : Je ne vous ferai pas innocent ; je vous châtierai, mais en bon père. Et ailleurs en parlant aux Iduméens : Ceux qui n’avaient pas (si fort) mérité de boire le calice de ma colère, en ont goûté, et vous croiriez en être innocent ? vous n’en serez pas innocent, mais vous en boirez, etc. Et Nahum (Nahum 1.3) : Dieu est prêt d’exercer sa vengeance ; il ne fera personne innocent ; il n’épargnera personne. Et Moïse (Exode 34.7) : l’hébreu : Vous ne rendrez personne innocent. Nul péché ne demeurera impuni, Seigneur, dit le Psalmiste (Psaumes 18.26) : Vous êtes innocent avec l’innocent : vous traitez le juste comme juste, le bon comme bon : vous ne confondez jamais le coupable avec l’Innocent.

Job, accusé par ses amis, déclare qu’il ne renoncera jamais à son innocence (Job 27.5) : Je soutiendrai toujours, et je n’avouerai pas que Dieu me punisse pour mes crimes. Dieu dit de lui à Satan que malgré les maux dont il l’a frappé, il garde encore son innocence (Job 2.3-9). Et la femme de Job lui insulte en disant, selon l’hébreu : vous demeurez aussi fortement attaché à vos devoirs, aussi soumis à la volonté de Dieu qu’avant votre disgrâce.