Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Horeb
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Horeb (1)

Montagne de l’Arabie Pétrée, toute voisine du mont Sinaï ; en sorte que Horeb et Sinaï ne semblent être que deux coteaux d’une même montagne. Sinaï est à l’orient, et Horeb au couchant ; en sorte qu’au lever du soleil, celle-ci est couverte de l’ombre du Sinaï. Horeb a deux ou trois belles sources et quantité d’arbres fruitiers sur son sommet ; au lieu que Sinaï n’a point d’autre eau que celle des pluies. C’est à Horeb que Dieu apparut à Moïse dans le buisson ardent (Exode 3.1-3). C’est au pied de la même montagne que Moïse frappa le rocher, et en tira de l’eau pour désaltérer le peuple (Exode 17.6). Enfin, c’est au même lieu où Élie se relira, pour éviter la persécution de Jézabel (1 Rois 19.8). Il est dit assez souvent dans l’Écriture, que Dieu donna sa loi aux Hébreux à Horeb (Ecclésiaste 28.7 ; Malachie 4.4), quoiqu’ailleurs il soit marqué expressément que ce fut à Sinaï ; parce que, comme nous l’avons dit, Horeb et Sinaï ne faisaient en quelque sorte qu’une montagne. [Voyez Sinaï].

Horeb (Rocher d’) (2)

D’où Moïse tira de l’eau. Voyez (Exode 17.6-7), et ci-après Raphidim. [Voyez Josué, addition, paragraphe 15]

Horem