Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Holda
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Prophétesse, femme de Sellum, fut consultée par Josias sur le livre de la loi, qu’on avait trouvé dans le trésor du temple (2 Rois 22.14-15). Voici comme la chose arriva.

Le roi Josias, faisant travailler aux réparations du temple de Jérusalem, le grand prêtre Helcias trouva l’original du livre de la loi dans le trésor du temple (2 Rois 22.1-5) ; et Saphan, commissaire, envoyé de la part du roi, y étant venu, Helcias lui dit : J’ai trouvé le livre de la loi du Seigneur dans le temple, et en même temps il le lui remit en main. Saphan le prit et le lut ; et après qu’il eut rendu compte au roi de la commission qu’il lui avait donnée, il lui dit qu’il avait reçu du grand prêtre le livre de la loi, dont il fit la lecture devant le roi. Celui-ci l’ayant ouï, déchira ses vêtements, et ordonna au grand prêtre Elcias, à Ahicam, fils de Saphan, à Achobor, fils de Micha, et à Asaïas, serviteur du roi, d’aller consulter de sa part le Seigneur : Allez, leur dit-il, consulter le Seigneur sur mon sujet, sur le sujet du peuple et de tout Juda, à l’occasion de ce qui est contenu dans ce livre ; car la colère du Seigneur est terriblement enflammée contre nous, parce que nos pères n’ont pas voulu écouter ce qui est contenu dans ce litre, ni accomplir ce qui y est commandé.

Ils allèrent donc trouver la prophétesse Holda, femme de Sellum, maître de la garde-robe, laquelle demeurait à Jérusalem dans la seconde ville ; ils lui racontèrent ce qui était arrivé, et lui exposèrent les ordres du roi. Holda leur répondit : Voici ce que dit le Seigneur : Dites à celui qui vous a envoyés vers moi : Je vais envoyer sur ce lieu et sur ceux qui l’habitent, tous les maux dont ce livre vous menace, parce qu’ils m’ont abandonné pour adorer des dieux étrangers, et qu’ils m’ont irrité par toute leur conduite ; ma colère s’allumera contre ce lieu, et ne s’éteindra point. Quant au roi de Juda qui vous a envoyés, vous lui direz : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Puisqu’à la lecture de ce livre vous avez été touché de frayeur, et que vous vous étes humilié devant le Seigneur, et que vous avez déchiré vos vêtements, et que vous avez répandu des larmes en ma présence, je vous ai écouté, dit le Seigneur, vous serez réuni à vos pères et vous serez enseveli en paix dans votre sépulcre, et vos yeux ne verront point les maux que je ferai fondre sur ce lieu.

Le roi, ayant reçu cette réponse (2 Rois 23.1-4), fit assembler tous les anciens de Juda et de Jérusalem dans le temple, s’y rendit avec eux et avec tout le peuple de la ville, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, leur fit la lecture du livre qui avait été trouvé, et renouvela avec eux l’alliance avec le Seigneur, et leur fit promettre d’observer plus fidèlement à l’avenir ses lois et ses ordonnances, et en même temps détruisit tous les restes d’idolâtrie qui étaient dans le temple et dans tout le pays. On ignore le temps de la mort de Holda ; mais la découverte du livre de la loi, dont nous parlons, arriva l’an du monde 3380, avant Jésus-Christ 620, avant l’ère vulgaire 623.