Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Grece
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Ce nom se prend d’ordinaire dans une grande étendue dans l’Écriture, pour marquer tous les pays habités par les descendants de Javan, tant dans la Grèce que dans l’Ionie et dans l’Asie Mineure. Depuis Alexandre le Grand, le nom de Grecs se prend dans un sens encore plus vague et plus étendu, parce que, les Grecs dominant dans l’Égypte, dans la Syrie, au delà de l’Euphrate et en d’autres provinces, les Juifs s’accoutumèrent à donner le nom de Grecs à tous les peuples gentils, soumis à l’empire des Grecs, tant dans l’Orient que dans l’Occident. De là vient que, dans les livres des Machabées (1 Machabées 1.11 ; 8.18 ; 2 Machabées 4.36 ; 11.24 ; 4.15), dans l’Évangile et dans saint Paul, un Grec signifie communément un Gentil. Non est distinctio Judoei et Grœci : Devant Dieu il n’y a point de distinction entre le Juif et le Gentil.

Dans les Iivres de l’Ancien Testament écrits en hébreu, on exprime la Grèce et les Grecs sous le nom de Javan. Isaïe (Isaïe 46.19) dit que le Seigneur enverra ses ambassadeurs vers différents peuples, et en particulier, vers Javan, qui habite les îles reculées. Ézéchiel (Ézéchiel 27.13-19) fait venir aux foires de Tyr, Javan, Thubal et Mosoe., etc. Daniel (Daniel 11.2), parlant de Darius, fils d’Hystaspe, ou de Xerxès, dit qu’il fera la guerre au royaume de Javan. Enfin Zacharie (Zacharie 9.13) dit que le Seigneur suscitera les enfants de Sion contre les enfants de Javan ; ce qui marque les guerres des Machabées contre Antiochus Épiphane et les Grecs, qui possédaient le royaume de Syrie. Dans Daniel (Daniel 8.21 ; 10.20), Alexandre le Grand est désigné par le nom de roi de Javan.

Grele